•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La langue et la culture au coeur du Folk Fest à Regina

Des artistes bilingues étaient réunis sur la deuxième scène Sunlit, dimanche matin au parc Victoria, pour un atelier où ils ont discuté de musique et de culture.

Photo : Radio-Canada / Yessica Chavez

Radio-Canada

Le 49e Folk Fest de Regina a rassemblé des artistes de tous horizons. Des francophones, des anglophones et des allophones ont offert des performances et discuté de culture au cours du week-end au parc Victoria et sur la scène de l'Exchange.

Un texte de Yessica Chavez

Dimanche matin, le bilinguisme anglais-français était à l’honneur, alors que les membres du groupe Rivière-Rouge, la Franco-manitobaine Rayannah et la chanteuse québécoise Gabrielle Shonk ont participé à un atelier bilingue.

« C’est comme une version abrégée de chacun de nos spectacles, mais aussi un moment de partage qui est spécial. C’est le côté éphémère des prestations en direct et la rencontre d’autres artistes qui sont intéressants », explique Gabrielle Shonk.

Partager la culture, au-delà de la langue

Pendant une heure, ils ont donc discuté en français et en anglais de plusieurs sujets, dont la musique et l’importance de la langue de molière.

« On a mélangé plein de styles de musique. On a parlé d'identité, de la chanson, de la culture francophone et de comment elle se rattache à nous comme artistes, comme musiciens et comme francophones aussi, c'était vraiment plaisant », raconte Justin Bell, le chanteur du groupe fransaskois Rivière-Rouge.

Ce sentiment était aussi partagé par Gabrielle Shonk qui s’est dite heureuse de son passage à Regina.

C'était vraiment plaisant de voir l'expérience de chacun, de voir la place du français et de l'anglais dans la vie de chacun, ainsi que dans le processus créatif de chacun. Je pense que ç’a vraiment été le moment fort de l’atelier pour moi en tout cas!

Gabrielle Shonk, chanteuse québécoise

Chaleur accablante

Une chaleur extrême a envahi le sud de la province durant les trois jours du festival, mais malgré cela, les festivaliers étaient au rendez-vous.

Une centaine de personnes assises sur des chaises de fortune ou sur l'herbe, dans un parc.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Environ une centaine de personnes ont assisté à l’atelier bilingue du dimanche matin, auquel ont entre autres participé Gabrielle Shonk et Rayannah.

Photo : Radio-Canada / Yessica Chavez

Dimanche midi, quelques centaines de personnes assistaient aux divers évènements qui se déroulaient sur les cinq scènes extérieures de l’évènement. Les organisateurs attendaient environ 15 000 personnes par jour sur le site du Folk Fest.

Des stations d’eau potable, des parasols et des coins d’ombre ont été mis à la disposition du public pour prévenir les malaises dus à la chaleur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Arts de la scène