•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Cantons-de-l’Est toujours aussi populaires

Les Cantons-de-l’Est toujours aussi populaires

Année après année, les Cantons-de-l'Est demeurent un endroit très prisé des touristes. L'heure est déjà au bilan pour les attractions touristiques du coin. Alors que le parc national du Mont-Orford parle déjà d'une saison exceptionnelle, le scénario n'est pas identique partout dans la région.

Tourisme Cantons-de-l’Est a dressé un premier bilan positif de la mi-saison touristique. L’organisme a dénombré 400 000 visiteurs dans la région en juin et en juillet.

Quand il fait beau, on a du monde, s’exclame d’emblée la responsable des relations de presse à Tourisme Cantons-de-l’Est, Danie Béliveau.

La canicule de l’été a même joué en faveur de la région. On a beaucoup de plages, on a beaucoup de plans d’eau aussi. On sent déjà qu’on aura une hausse de touristes, ajoute Danie Béliveau.

Les deux semaines de la construction, c’est 50 millions de dépenses touristiques dans notre région, sur plus de 900 millions pour l’année. C’est vraiment un moment charnière important.

Danie Béliveau, responsable des relations de presse, tourisme Cantons-de-l’Est

D’après la relationniste, les Américains et les Ontariens ont été nombreux à visiter la région. On a encore plus d’Américains cette année que l’an passé […] on fait beaucoup de publicité au Québec, mais nos marchés limitrophes comme la Nouvelle-Angleterre et l’Ontario sont notre deuxième priorité, révèle Danie Béliveau.

Bilan mitigé

Au parc national du Mont-Orford, les responsables parlent déjà d’une année exceptionnelle. Notre offre est beaucoup plus complète qu’elle l’était, explique la responsable du service de la conservation au parc national, Claudia Lacelle.

D’après la responsable, il y a toutefois une diminution des randonneurs pédestres dans le parc en raison de la chaleur.

De son côté, le Zoo de Granby a noté une diminution de l’achalandage de 10% comparativement à l’an dernier, dû en partie aux prévisions météo selon Danie Béliveau.

Malheureusement les prévisions météo indiquaient beaucoup de pluie, qu’on n’a pas eue ce qui fait qu’il y a eu beaucoup de gens qui se sont privés de belles journées dans notre région, glisse-t-elle.

La relationniste nuance la situation : Le zoo de Granby a eu une année record l’année passée. À un moment donné on peut surpasser nos records, mais il y a des fois où on les surpasse moins, conclut-elle.

Estrie

Tourisme