•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le « deuil » de l’épaulard J-35 est terminé

Une orque qui transporte la carcasse de son petit sur son nez
La mère J-35 a été aperçue sans la carcasse de son petit dans le détroit de Georgia, près de Vancouver, ce qui laisse croire aux chercheurs que son «deuil» est terminé. Photo: Ken Balcomb/Centre for Whale Research
Radio-Canada

Les chercheurs affirment que la « tournée de deuil » de la mère épaulard connue sous l'appellation J-35 à la suite de la mort de sa progéniture est terminée, après avoir duré près de trois semaines.

Le Centre de recherche sur les baleines, dans l’État de Washington, indique que l’épaulard a été vu sans le cadavre de son bébé, « chassant vigoureusement un banc de saumons » sur près d’un kilomètre au cours de la fin de semaine.

Les chercheurs indiquent que le mammifère semble en bonne santé malgré les doutes initiaux sur sa capacité à bien s’alimenter tout en traînant la carcasse de son petit sur de longues distances.

Aperçu en Colombie-Britannique

L’épaulard a été vu sans son bébé dans le détroit de Georgia, près de Vancouver et les chercheurs croient que la carcasse de celui-ci a coulé dans la mer de Salish.

Pêches et Océans Canada a aperçu le mammifère alors que ses employés tentaient de trouver un autre des 75 orques qui résident dans ce secteur à la frontière du Canada et des États-Unis.

Selon les chercheurs, le baleineau est né et mort le 24 juillet et a parcouru plus de 1500 kilomètres, porté par sa mère.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Faune et flore