•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 blessés dans une fusillade à Manchester

Un périmètre de police dans lequel on voit plusieurs détritus jonchant la chaussée.
Dix personnes, dont deux enfants, ont été hospitalisées après une fusillade à Manchester dans le quartier de Moss Side. Photo: AFP/Getty Images / OLI SCARFF
Agence France Presse

Dix personnes, dont deux enfants, ont été hospitalisées après une fusillade à Manchester, dans le nord de l'Angleterre, dans la nuit de samedi à dimanche.

La police a été appelée à 2 h 30 dimanche à Claremont Road, dans le quartier de Moss Side, et a découvert que plusieurs personnes avaient été blessées.

Un homme est dans un état grave, mais stable et neuf autres personnes, dont deux enfants, ont été blessées par des plombs, a précisé la police plus tard dans la matinée. La police espère que les blessés légers pourront quitter l'hôpital dans la journée.

Un certain nombre de gens étaient présents dans ce quartier, après leur participation à un carnaval des Caraïbes qui s'était terminé quelques heures plus tôt, a expliqué la police.

Les enquêteurs tentent d'établir exactement où cet événement a eu lieu et qui en est responsable.

« C'était un acte grave, qui aurait pu avoir des conséquences gravissimes », a déclaré un responsable de la police, Wasim Chaudhry.

Des policiers supplémentaires doivent patrouiller dans la zone dimanche matin et dans les prochains jours.

Manchester avait été frappée par un attentat le 22 mai 2017, mené par un Britannique d'origine libyenne de 22 ans qui avait déclenché un engin explosif à la sortie d'un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande à la Manchester Arena.

Vingt-deux personnes sont mortes dans cet attentat et une centaine de spectateurs ont été blessés. La plus jeune victime, Saffie Roussos, avait huit ans.

Faits divers

International