•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le djembé pour contrer l'isolement des aînés

L'organisme Le Pivot offre des cours d'initiation au djembé
Des aînés du quartier Giffard participent à des cours d'initiation au djembé offerts par Le Pivot Photo: Radio-Canada

Les djembés résonnent cet été dans le secteur Beauport, où des aînés du quartier Giffard s'initient à cet instrument de percussion africain pour briser l'isolement.

« Giffard, c’est une zone de défavorisation sociale et matérielle. On s’est aperçu que l’été, les aînés étaient un peu laissés à eux-mêmes. FADOQ, Âge d’or, tous les groupes organisés cessent leurs activités au printemps », explique Martine Guy, responsable de la vie communautaire au centre Le Pivot.

Se défouler, entraîner sa mémoire, rencontrer de nouvelles personnes, toutes les raisons sont bonnes pour ces aînés d’assister à ces cours d’initiation. « C’est une activité qui est rassembleuse. Les aînés peuvent se laisser aller à leurs émotions », ajoute Mme Guy.

Le djembé amène aussi les gens à s’exprimer, à parler. On pourra peut-être détecter des cas de maltraitance

Martine Guy, responsable Vie communautaire chez l'organisme Le Pivot

Les cours offrent la possibilité d’apprendre des rythmes de base. Le professeur Dominique Marquis laisse aussi place à la création et l’improvisation.

« Ça me donne de l’énergie et en même temps j’en dépense. Je dors très bien le soir! », lance Lise Morin. « C’est un défoulement! »

D’après un reportage de Nicole Germain

Québec

Société