•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Culture et tourisme, nerfs de la guerre en Gaspésie?

La brume, le soleil et le vent ont créé un décor magique pour Chloé Ste-Marie.
Chloé Sainte-Marie en spectacle au Cap Bon-Ami, dans le cadre du Festival Musique du bout du Monde. Photo: courtoisie Roger St-Laurent

Des intervenants de plusieurs secteurs économiques de la Gaspésie ont profité du passage de la ministre fédérale du Tourisme, Mélanie Joly, pour réfléchir sur l'importance du tourisme et de la culture pour le développement régional. Ils ont entre autres participé à une table ronde sur le sujet samedi à Gaspé.

D’après les informations d’Émilie Hamon

Ils étaient une cinquantaine à participer à cette table ronde organisée dans le cadre du Festival Musique du bout du Monde.

Pour la ministre du Tourisme, Mélanie Joly, l'industrie touristique doit être davantage valorisée.

Quand on regarde une région comme la Gaspésie, le plus haut niveau d'emploi dans la région est lié au secteur du tourisme. On regarde les retombées seulement l'an passé, 360 M$ : c'est plus que le secteur de la pêche.

Mélanie Joly, nouvelle ministre du Tourisme
La ministre fédérale du Tourisme participe à une table ronde à Gaspé. La ministre fédérale du Tourisme participe à une table ronde à Gaspé. Photo : Radio-Canada / Émilie Talbot-Hamon

La table ronde a permis d'identifier des pistes de solutions variées sur la façon de mieux attirer et retenir les touristes et les citoyens.

Le directeur de Destination Gaspé, Stéphane Ste-Croix, croit que la Gaspésie aurait intérêt à mieux répartir son offre touristique et culturelle sur toute l'année.

L'idée, c'est de ne pas saturer la destination pendant une période, parce que c'est nocif pour l'industrie, on comprend qu'on a quand même 4 saisons exceptionnelles, on peut travailler différemment, affirme-t-il.

Divers intervenants participent à une table ronde sur l'importance du tourisme et de la culture pour le développement régional à Gaspé.Divers intervenants participent à une table ronde sur l'importance du tourisme et de la culture pour le développement régional à Gaspé. Photo : Radio-Canada / Émilie Talbot-Hamon

La chef de la nation micmaque de Gespeg, Manon Jeannotte, a pour sa part soutenu que culture et tourisme ne peuvent plus être dissociables.

La table ronde était une occasion pour les participants d'échanger, mais aussi de faire connaître leur réalité. Ils espèrent ainsi de meilleurs investissements de la part des gouvernements.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme