•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un malaise pour Michel Barrette et le mur pour Yves Lévesque au GP3R

Des hommes, debout, entourent Michel Barrette et discutent avec lui alors qu'il est assis sur une chaise près de son véhicule de course.
Au terme de la course de samedi, Michel Barrette a subi un malaise. Il s'agit possiblement un coup de chaleur sans conséquences graves. Photo: Radio-Canada

Le pari amical entre le maire Yves Lévesque et l'humoriste Michel Barrette, lancé dans le cadre du Grand Prix de Trois-Rivières, a pris une tournure quelque peu inquiétante samedi avant-midi.

Les deux hommes participent à l’épreuve de la catégorie Nissan Micra. Celui qui terminera après l’autre devra tondre la pelouse du parc Champlain, au centre-ville de Trois-Rivières.

Lors de la course de samedi avant-midi, Michel Barrette a devancé son rival en terminant 18e.

Il a cependant donné une frousse à plusieurs à son retour aux puits.

En sortant de son véhicule, l’humoriste s’est effondré, probablement victime d’un coup de chaleur.

« À un moment donné, ça a monté, monté, monté, j’ai dit “Ho! Il fait chaud!”, raconte l’humoriste. Défais ça, défais le filet, la ceinture, débarque de la voiture. Je me sentais comme un peu vieux. Et j’ai pogné un coup de vieux en virant le coin. Le reste, ben… "blackout"! »

Michel Barrette assure être maintenant en pleine forme et prêt pour la course de dimanche.

Yves Lévesque dans le mur

Le devant, côté gauche d'une véhicule de course, est endommagé. Le phare est notamment brisé.Le véhicule du maire Yves Lévesques était passablement abîmé au terme de la course de samedi. Photo : Radio-Canada

Le maire de Trois-Rivières a quant à lui sérieusement abîmé le côté gauche de son véhicule en percutant un mur de sécurité.

Yves Lévesque admet avoir fait une fausse manoeuvre par orgueil, pour ne pas se faire dépasser par une participante.

Je ne voulais pas qu’elle me dépasse! Et puis là… il ne faut jamais faire ça, il ne faut pas regarder en arrière.

Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières

Le maire a terminé la course de samedi au 23e rang et ignore s’il pourra participer à la course de dimanche en raison de l’état de son véhicule.

Il admet qu'il aura peut-être à tondre le gazon du parc Champlain, prochainement.

Sur une tout au autre note, c’est Olivier Bédard qui a remporté la course Nissan Micra de samedi.

Mauricie et Centre du Québec

Course automobile