•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tourisme gourmand, une filière à développer sur la Côte-Nord

Le tourisme gourmand, une filière à développer sur la Côte-Nord
Radio-Canada

L'idée de se servir de produits alimentaires spécifiques pour attirer les touristes continue à faire son chemin sur la Côte-Nord.

Tourisme Côte-Nord et la Table bioalimentaire régionale unissent leurs efforts pour développer la filière du tourisme gourmand et créer une image de marque distinctive pour les produits de son terroir.

Des touristes se sont rendus au marché public de Sept-Îles pour dépayser leurs papilles gustatives en faisant des découvertes.

On a goûté hier à des fruits de mer et du poisson, là on découvre la chicoutai, les airelles, confient deux visiteurs sous le charme.

Des touristes sont ravis de découvrir des saveurs originales au marché public de Sept-ÎlesDes touristes ravis de découvrir des saveurs originales au marché public de Sept-Îles Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Ça fait partie d'un voyage de goûter la gastronomie d'un terroir… Excellent!

Jordan Boissière, touriste français

Je n'avais jamais mangé de ça puisque c'est très local, souligne l'un d'eux. Et aussi bien les airelles que la chicoutai, c'était excellent.

Avec sa géographie nordique au bord du golfe du Saint-Laurent, la Côte-Nord a le potentiel de se distinguer avec des produits uniques comme la chicoutai.

Les confitures de petits fruits de la Côte-Nord ont le don de séduire les visiteursLes confitures de petits fruits de la Côte-Nord séduisent les visiteurs Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

De plus en plus de festivals mettent en valeur les produits agroalimentaires de la Côte-Nord.

Les producteurs reçoivent des prix prestigieux, des reconnaissances prestigieuses pour leurs productions. Et certaines routes, comme la Route panoramique de la chicoutai, mettent en valeur les produits du terroir en Basse-Côte-Nord, note le personnel de Tourisme Côte-Nord.

Catherine Allard est adjointe à la direction générale, Tourisme Côte-NordCatherine Allard, adjointe à la direction générale, Tourisme Côte-Nord Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Mais il y a encore beaucoup à faire pour faire connaître le tourisme gourmand sur la Côte-Nord.

Catherine Allard, adjointe à la direction générale, Tourisme Côte-Nord

Pour goûter aux produits distinctifs de la Côte-Nord, il faut pouvoir les trouver facilement. En collaboration avec la Table bioalimentaire de la Côte-Nord, entre autres, on travaille sur la mise en place d'une marque de commerce, d'une image identitaire des produits agroalimentaires pour qu'ils soient reconnus, indique Catherine Allard.

Les producteurs comme Mélodie D'Anjou, des Serres du Végétarien, croient qu'il faut donner plus de visibilité à l'offre de produits du terroir.

Ça pourrait être intéressant d'afficher sur nos produits et sur le bord de la route, dit-elle. Comme ça les touristes qui passent pourraient voir ça, le reconnaître et s'arrêter pour se procurer des produits.

Josée Picard est copropriétaire des Jardins de GallixJosée Picard, copropriétaire, Les Jardins de Gallix Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

On a l'avantage d'avoir du froid, donc utilisons des plantes qui aiment le froid pour vraiment se démarquer des autres… les argousiers, les camerises, c'est toutes des plantes qui aiment le froid.

Josée Picard, copropriétaire, Les Jardins de Gallix

De toute façon, les touristes comme Nicolas André, originaire de La Martinique, ne demandent pas mieux qu'en redemander.

C'est un bon goût dont on n'a pas l'habitude parce que l'on ne connaît pas même le fruit, précise-t-il.

Avec une signature facilement reconnaissable et des goûts distinctifs mieux valorisés, la Côte-Nord pourra se tailler une place dans le palais des visiteurs et un 'petit goût de revenez-y'.

D'après le reportage de François Robert

Côte-Nord

Entrepreneuriat