•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une passagère outrée d’être identifiée comme transgenre avant de prendre l’avion

À gauche, on voit un avion sur le tarmac devant une forêt et des montagnes. À droite, la photo d'une femme portant des lunettes.
Lenore Herrem soutient avoir été soumise aux regards et aux commentaires des autres passagers lorsque l'agente du service à la clientèle de WestJet a souligné devant tous les autres passagers qu'elle était transgenre. Photo: La Presse canadienne / Darryl Dyck (avion WestJet) et Lenore Herrem
Radio-Canada

Lenore Herrem voyageait de Calgary à Saskatoon à bord d'un avion de WestJet mercredi lorsque l'agente du service à la clientèle contrôlant son billet à l'embarquement a dévoilé le fait qu'elle était transgenre.

Selon Mme Herrem, l’agente était « dérangée et confuse » en voyant que les cartes d’identité de la passagère indiquaient qu’elle était un homme.

« Elle m’a dit “elles ne correspondent pas” [à vous], mais sa collègue lui a dit “oui, elles correspondent, c’est correct, allez-y” », raconte Lenore Herrem.

« Je lui ai alors dit discrètement que c’est parce que je suis transgenre, mais que la différence de sexe ne change ni mon visage ni le nom du passager écrit sur le billet, qui correspondent à ceux des cartes d’identité », ajoute-t-elle.

Jusque dans l’avion

Dix minutes après qu’elle se fut assise dans l’avion, Lenore Herrem voit l’agente confuse entrer dans l’avion pour lui demander à voir ses cartes d’identité une fois de plus.

Recevant les cartes, « elle a dit quelque chose comme “oh! ce n’est pas le nom que je me souviens d’avoir vu à l’écran” et elle a commencé à lancer des prénoms féminins différents du mien », raconte la passagère.

Selon elle, l’agente a alors demandé: « êtes-vous certaine que ce n’est pas votre prénom féminin qui était dans l’ordinateur? »

Choquant et insécurisant

Mme Herrem décrit le comportement de l’agente comme « traumatisant », surtout que les propos ont été tenus « à haute voix, devant tous les passagers de l’avion », explique-t-elle, ajoutant que « ça manquait de professionnalisme ».

Lenore Herrem soutient être devenue l’objet des regards et commentaires de pitié des autres passagers après l’intervention de l’agente.

WestJet s’excuse et enquête

Dans une déclaration par courriel, WestJet soutient s’être excusée auprès de Mme Herrem, ajoutant que l’un des objectifs de l’entreprise est « de créer un environnement sécuritaire et inclusif pour tous ».

L’entreprise ajoute que ses politiques s’arriment avec les règles de Transport Canada qui obligent les voyageurs à présenter une carte d’identité gouvernementale avec une photo et indiquant le sexe de la personne.

WestJet affirme mener une enquête interne et a offert à Mme Herrem un crédit équivalent au coût de son billet.

Alberta

Communauté LGBTQ+