•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La statue du premier ministre John A. Macdonald est déboulonnée à Victoria

Radio-Canada

La statue du premier des premiers ministres du Canada, John A. Macdonald, a été retirée de l'hôtel de ville à Victoria, et placée sur un camion, protégée par des feuilles de polystyrène.

Elle sera conservée dans un entrepôt.

Son déboulonnage survient après une décision du conseil municipal la semaine dernière qui condamne le rôle que M. Macdonald a joué à l’encontre des Premières Nations.

John A. Macdonald est l’un des Pères fondateurs de la Confédération. Au pouvoir de 1867 à 1873 et à nouveau de 1878 à 1891, il a établi le programme de pensionnats autochtones et adopté la Loi sur les Indiens.

Il a également été député de Victoria de 1878 à 1882.

« Il n’y a aucun honneur dans le génocide culturel et il est temps de se débarrasser de cette statue », s’exclame Reuben Rose-Redwood, qui appuie la décision de la Ville.

Une statue de John A. Macdonald devant l'entrée de l'hôtel de ville

La statue de John A. MacDonald installée devant l'hôtel de ville de Victoria devrait être retirée le 11 août.

Photo : CBC / Mike McArthur

Cependant, la décision ne fait pas l'unanimité. Des manifestants tenant des drapeaux canadiens et chantant l’hymne national ont exprimé leur désaccord samedi.

« C’est une partie de notre histoire qui est en train d’être arrachée, se désole Matthew Breeden, qui s’est déplacé de Vancouver pour l’événement. C’est terrible. Ils ont vite pris la décision sans laisser le public donner son avis ».

Le conseiller municipal Geoff Young est d’accord que le sujet aurait pu être débattu plus longtemps, mais qu’il faut cependant respecter les sentiments de ceux qui sont blessés par la présence d'un tel monument.

Victoria n’est pas le seul endroit à débattre du sujet au Canada. En août 2017, un syndicat d’enseignants en Ontario a demandé aux conseils scolaires de renommer les écoles « John A. Macdonald » de la province.

Colombie-Britannique et Yukon

Histoire