•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15e Festival Musique du bout du monde de Gaspé bat son plein

Le Festival Musique du bout du monde à Gaspé
Le Festival Musique du bout du monde à Gaspé Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le quinzième Festival Musique du bout du monde bat son plein à Gaspé. Jusqu'à dimanche, de nombreux artistes sont attendus sur les différentes scènes du festival, qui se déroule en pleine nature, en pleine démesure.

Le comité de programmation du FMBM a su une fois de plus dénicher des trouvailles, mais aussi convaincre des grands noms de partout dans le monde de participer à l'événement, dont Celso Piña et Kalàscima.

Des artistes québécois de réputation internationale, comme Les Trois Accords, ont accepté avec empressement de revenir à leurs premiers amours.

Le chanteur du groupe au micro avec sa guitare. Des musiciens jouent à l'Arrière.Les Trois Accords sous le Chapiteau des Grands Spectacles Hydro-Québec Photo : Radio-Canada

C'est comme de la musique du monde, puis dans les folk-fest et tout ça. Mais ça fait hyperplaisir de revenir jouer au Québec dans des festivals.

Les Trois Accords

Le comité de programmation a une façon originale de préparer son horaire : « on écoute de la musique, on écoute la radio, on veille les nouveaux albums des artistes qu'on connaît, et on sort de Gaspé ».

La coordonnatrice, Alexa Sicart, rappelle que c'est une année de célébration et d'audace pour le festival.

Alexa SicartAlexa Sicart est coordonnatrice du Festival Musique du bout du monde de Gaspé. Photo : Radio-Canada

C'est la fête, on a 15 ans, et à 15 ans, c'est l'âge de l'adolescence, on est audacieux, on ose tout.

Alexa Sicart, coordonnatrice, Festival Musique du bout du monde de Gaspé

Elle rappelle que l'identité première du festival, c'est l'occasion qu'il a de marier des artistes de la relève à des noms plus connus du grand public.

Pour la Dame Blanche, originaire de Cuba, il s'agissait d'un nouveau défi. « Je suis née dans une famille de musiciens, notamment mon père, directeur du Buena Vista Social Club », explique-t-elle.

Depuis que je suis arrivée, la première chose que j'ai hâte, c'est de me voir commencer ce concert, j'en rêve déjà!

La Dame Blanche

Ce bel empressement lui a permis de surmonter le trac lors de son spectacle de jeudi soir.

« Je viens du latin jazz, en tant que chanteuse et flutiste classique, dit-elle. J'ai essayé de me libérer quelque part et j'ai trouvé ce nom extraordinaire qui me représente bien en tant que femme noire cubaine. »

La Dame Blanche devant la scène du Festival Musique du bout du monde.La Dame Blanche était en spectacle vendredi au Festival Musique du bout du monde de Gaspé. Photo : Radio-Canada

L'implication de la Ville de Gaspé, des commerçants et du public permet au festival de surmonter l'éloignement.

« On est au bout du monde, alors il faut travailler beaucoup en amont, sur la logistique du transport, de l'hébergement », rappelle Alexa Sicart.

Deux musiciens, vus de dos, grattent la guitare devant une rue où circulent des dizaines de personnes sous des chapiteaux.L'ambiance est à la fête au centre-ville de Gaspé. Photo : Radio-Canada

Les organisateurs ne croient pas à la nécessité d'augmenter l'ampleur de l'événement : « continuer d'avoir une programmation audacieuse qui se renouvelle, c'est vers là qu'on veut aller. Gagner en qualité ».

Samedi, Fwente et Celso Piña se produiront en soirée sur la scène Hydro-Québec.

Dimanche, le FMBM présente au lever du soleil Alash, un ensemble de la Sibérie, au Cap-bon-ami.

La formation The Brooks complète la programmation du 15e Festival Musique du bout du monde sur la scène Loto-Québec.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Musique country/folk