•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fonctionnaires manifestent au congrès des jeunes libéraux

Le reportage de Michel Marsolais.

Des centaines de fonctionnaires de Revenu Québec, de Loto-Québec et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec se sont réunis en marge du congrès des jeunes libéraux samedi pour manifester leur mécontentement quant à leurs conditions de travail.

Cette action avait lieu dans le cadre d'une grève tournante s'amorçant en fin de semaine.

Quelque 6000 professionnels affiliés au Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) sont touchés par cette grève rotative, et ce sont les employés de Revenu Québec qui ont lancé le bal samedi. Ils seront également en grève dimanche.

Après eux, ce sera au tour des employés de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) d'entrer en grève mardi, puis suivront ceux de Loto-Québec de vendredi à dimanche prochain.

Plusieurs employés de la BAnQ et de Loto-Québec se sont toutefois joints à leurs collègues de Revenu Québec samedi pour dénoncer des « négociations stériles » et des « offres ridicules de l’employeur », selon les dires de leur syndicat.

À la table [de négociation], il n'y a rien qui avance depuis le mois de mars.

David Bernans, vice-président du SPGQ

Les promesses de flexibilité faites lors de la transformation de Revenu Québec en agence, en 2011, n'ont pas été respectées, a déploré M. Bernans.

« On attend toujours pour améliorer nos conditions de travail et le gouvernement propose de faire une déclaration unique, faite par Revenu Québec, mais les conditions de travail, si on les compare avec celles de Revenu Canada, sont fortement inférieures », a-t-il ajouté.

Toujours selon le SPGQ, les conditions de travail de ses membres doivent être améliorées, « notamment en ce qui touche les augmentations salariales, la conciliation travail-famille, les avantages sociaux et la sécurité d’emploi ».

Cette première action se tenait en marge du 36e congrès de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec, à Montréal.

Le premier ministre Philippe Couillard s’y est rendu, ainsi que d’autres ministres du gouvernement.

Les 4600 professionnels de Revenu Québec sont en négociation depuis trois ans pour une nouvelle convention collective. Un mandat de grève de 48 heures avait été voté lundi.

Avec des informations de Michel Marsolais

Avec les informations de La Presse canadienne

Relations de travail

Société