•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le terrain s'effrite sous un refuge dans les Rocheuses

Une importante érosion de terrain est visible le long de la pente qui se trouve au pied du refuge du Col Abbott
Le refuge du Col Abbot est fermé en raison de risques posés par l'érosion de la pente Photo: Kate Hurley/pronetowandering.com

La deuxième structure habitable permanente la plus élevée du Canada, construite à la frontière entre l'Alberta et la Colombie-Britannique, est désormais fermée au public en raison d'une érosion de terrain si importante qu'elle pose un risque à la sécurité des alpinistes.

D’après Parcs Canada, le refuge du col Abbot situé à 2925 mètres d’altitude est sur un sentier difficile entouré d’éboulis rocheux qui longe des lacs aux eaux cristallines.

« Nous ne pensons pas perdre la cabane, mais c’est quelque chose qu’il faut régler le plus vite possible », explique Rick Gardiner, le directeur des installations du Club alpin du Canada dont l’organisme est responsable du maintien du refuge en pierre construit par des guides suisses en 1922.

Le refuge du col Abbot est construit sur une montagne enneigée.Le refuge du col Abbot dans les Rocheuses Photo : Radio-Canada / Robson Fletcher

Le refuge qui attire des alpinistes du monde entier peut abriter 24 personnes à la fois. Il faut une réservation.

Colombie-Britannique et Yukon

Alpinisme et escalade