•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université de Virginie sous haute surveillance pour l’anniversaire de l’émeute de Charlottesville

Un jeune homme prend en photo la rotonde sur le campus de l'Université de Virginie alors que d'autres personnes marchent sur la pelouse devant.
Le campus de l'Université de Virginie sera sous haute surveillance en fin de semaine. Photo: Getty Images / Win McNamee

La sécurité a été renforcée sur le campus de l'Université de Virginie à la veille du premier anniversaire de la manifestation de suprémacistes blancs ayant fait trois morts à Charlottesville.

Une cérémonie commémorative a eu lieu samedi matin. Pour l’occasion, la sécurité a été resserrée et la présence policière est également plus importante.

« Je comprends et je respecte la volonté d’être solidaires de ceux qui ont été visés l’an dernier [par la violence] et d'être les défenseurs d'une justice sociale et raciale », a indiqué sur le site de l’Université son président, Jim Ryan. « Mais il est de notre devoir de nous assurer que ces rassemblements pacifiques ne soient pas perturbés par des individus malsains ou des esprits destructeurs. »

Cette fin de semaine, plusieurs objets sont interdits sur le campus de l’université dont des armes blanches et des objets coupants. L'état d'urgence a été déclaré de manière préventive pour Charlottesville, afin que des ressources soient disponibles, si nécessaire.

Le 12 août 2017, des manifestants suprémacistes blancs du groupe Rally the Right avaient affronté des contre-manifestants, ce qui a donné lieu à des violences qui avaient provoqué l’état d’urgence dans l’État de la Virginie. Trois personnes sont mortes, dont Heather Heyer, une femme de 32 ans happée par une voiture.

La veille, ces manifestants avaient également défilé sur le campus de l’université avec des torches, scandant des slogans contre l’immigration.

Des manifestants de l'extrême droite sont munis de boucliers et de casques pour avancer à travers la mêléeLa manifestation de Charlottesville en 2017 s'était terminée par des affrontements violents entre des suprémacistes blancs et des contre-manifestants Photo : La Presse canadienne / Steve Helber

Dimanche, une manifestation anniversaire, organisée par le regroupement Rally the Right, et une contre-manifestation sont prévues sous haute surveillance policière devant la Maison-Blanche à Washington.

International