•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des risques pour les joueurs de Fortnite sur Android

Une capture d'écran du jeu vidéo « Fortnite » montrant un personnage en train de tirer au fusil d'assaut sur un autre personnage qui tente de se cacher derrière des caisses en bois dans un hangar.
Le jeu vidéo Fortnite est devenu si populaire qu'on parle maintenant d'un phénomène. Photo: Epic Games
Radio-Canada

Les utilisateurs du système d'exploitation mobile Android qui souhaitent télécharger le populaire jeu vidéo Fortnite sur leur téléphone intelligent pourraient être exposés à des logiciels malveillants en raison de la décision du créateur du jeu de ne pas l'offrir dans le Google Play Store.

Le jeu est maintenant offert en version bêta sur certains téléphones intelligents du fabricant Samsung à la suite d’une annonce du pdg d’Epic Games, Tim Sweeney, plus tôt cette semaine. Il devrait l’être pour un plus grand nombre de téléphones intelligents fonctionnant avec le système d'exploitation Android sous peu.

Toutefois, plutôt que de passer par Google Play pour télécharger Fortnite, les utilisateurs doivent se rendre sur le site web d’Epic Games. Pour installer le jeu, ils doivent faire fi des avertissements de leur appareil contre les applications provenant de tierces parties, ou désactiver la protection qui empêche le téléchargement d’applications de sources inconnues.

L’aspect financier a joué un rôle important dans la décision d’Epic Games de défier le monopole de Google sur la distribution des applications dans l’environnement Android.

« [Dans le Google Play Store], les jeux doivent utiliser le service de paiement de Google qui prend une part de 30 % », a indiqué Tim Sweeney sur Twitter.

Il n’y a pas de risque pour les utilisateurs s’ils se rendent bien sur le site Internet d’Epic Games, mais certains pourraient être dupés par de fausses versions de Fortnite qui seraient l’œuvre de pirates informatiques qui profitent de la popularité du jeu, selon un expert en sécurité informatique interrogé par le journal The Guardian.

« En encourageant leurs utilisateurs à télécharger Fortnite en dehors du Google Play Store, Epic Games rend les joueurs vulnérables à des copies malveillantes de l’application qui seraient installées par accident s’ils se rendent sur un mauvais site web », affirme Rob Shapland, consultant au Falanx Group.

De telles fausses applications ont d’ailleurs déjà fait leur apparition sur le web, selon ce que rapportait Mashable plus tôt cet été. Ces applications mobiles n’étaient pas distribuées par le Google Play Store.

Avec les informations de Forbes, et The Guardian

Jeux vidéo

Techno