•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de parc éolien APUIAT divise encore au Québec

Deux éoliennes se trouvent au cœur d'une forêt à Matane.

Quelles sont les retombées de l'exploitation des parcs éoliens au Québec?

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Association canadienne de l'énergie éolienne plaide en faveur du projet éolien APUIAT tandis que l'Institut économique de Montréal souhaite que Québec soupèse bien sa décision avant de lancer les travaux. Ces réactions viennent après la sortie d'Hydro-Québec, plus tôt cette semaine, qui affirmait douter de la rentabilité du projet.

Selon l'industrie, le Québec demeure à court de son objectif de 4000 mégawatts (MW) d'énergie éolienne, prévu par la Stratégie énergétique 2006-2015.

Les 200 MW originalement attribués à Hydro-Québec Production permettraient d'atteindre cet objectif, selon l'association.

L'Association canadienne de l'énergie éolienne invite toutes les parties impliquées dans les négociations entourant le projet éolien Apuiat à s'entendre.

Elle cite un récent rapport de la firme Aviseo Conseil, qui démontre que ce sont près de 120 millions de dollars annuellement qui sont versés dans les collectivités du Québec grâce à l'exploitation de parcs éoliens sur leurs territoires.

Ne pas alourdir le fardeau fiscal

L'Institut économique de Montréal (IEDM) implore le gouvernement de ne pas obliger Hydro-Québec à aller de l'avant avec le projet de parc éolien à Port-Cartier s'il ne s'avère pas rentable.

L'IEDM affirme que ce projet pourrait engendrer des pertes de plus de 2 milliards de dollars.

L'institut ajoute que le coût de production moyen de l'énergie éolienne est supérieur à son prix moyen de vente par la société d'État.

Le président directeur général de l'IEDM, Michel Kelly-Gagnon, déplore que la réalisation d'un tel projet puisse alourdir le fardeau fiscal des Québécois.

D'après les informations de Katy Larouche et de Sylvie Aubut

Côte-Nord

Énergies renouvelables