•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les politiciens offrent leurs condoléances aux familles des victimes de la fusillade à Fredericton

Les drapeaux de la place Grand Parade à Halifax sont en berne en soutien aux familles des victimes de la fusillade de Fredericton.
Les drapeaux de la place Grand Parade à Halifax sont en berne en soutien aux familles des victimes de la fusillade de Fredericton. Photo: Waye Mason/Twitter
Radio-Canada

Les réactions des politiciens fusent de toutes parts relativement à la fusillade survenue ce matin dans le quartier Brookside à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Quatre personnes sont mortes, dont deux policiers, lors d'une fusillade survenue vendredi à Fredericton.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick a réagi sur Twitter en offrant ses condoléances et ses prières aux familles des victimes.

Il a également invité les gens à se tenir informés des prochains développements et à « suivre les consignes des autorités qui travaillent dans le secteur ».

« Nos coeurs sont brisés par le meurtre de nos deux braves policiers. En ces temps de choc et de deuil, protégeons tous leurs familles », a déclaré le maire de Fredericton, Mike O'Brien, sur Twitter.

Blaine Higgs, le chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, invite lui aussi la population à être prudente et à suivre les instructions des premiers répondants présents sur les lieux.

Le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, Benoît Bourque, est bouleversé par les événements.

C’est une réaction de choc, de profonde tristesse. Ça nous fait voir le côté parfois sombre de ce qui peut se passer. Nos pensées vont vers les familles affectées par ce drame. [...] Je tiens à souligner l’apport des premiers répondants.

Benoît Bourque, ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick

Les événements rappellent de mauvais souvenirs à la ministre de la Santé du Canada, Ginette Petitpas-Taylor, députée de Moncton-Riverview-Dieppe.

« Ça nous fait revivre ce qui est arrivé à Moncton en 2014. Nos pensées sont avec les familles et les premiers répondants, qui ont un travail excessivement difficile », dit-elle.

Le premier ministre Justin Trudeau exprime sa solidarité auprès de la population de Fredericton et du Nouveau-Brunswick.

Le chef du Parti conservateur du Canda, Andrew Scheer, ainsi que le chef du NPD, Jagmeet Singh, ont aussi envoyé un message sur Twitter.

Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, a également réagi par l'entremise des médias sociaux.

La chef du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick, Jennifer McKenzie, a partagé sur Twitter un message exprimant son soutien aux familles qui ont perdu leurs proches.

« Nous sommes de tout coeur avec les familles de Fredericton et leurs communautés qui ont perdu des êtres chers lors de la fusillade de ce matin », a pour sa part publié sur Facebook Kris Austin, le chef de l'Alliance des gens.

Stephen Horseman, le député de la circonscription de Fredericton-Nord, affirme sur Facebook qu'il a le coeur gros et qu'il prie pour les résidents du quartier de même que pour les premiers répondants sur les lieux du drame.

Matt DeCourcey, le député fédéral de Fredericton, a lui aussi invité les gens à être prudents.

Ailleurs au pays

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a publié un message sur Twitter, exprimant sa solidarité avec ses « voisins et amis ».

Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, a déclaré que « les Néo-Écossais se tiennent aux côtés des Néo-Brunswickois en cette période difficile ».

« Les habitants de l'île sont à vos côtés pendant cette période difficile », a ajouté Wade MacLauchlan, son homologue de l'Île-du-Prince-Édouard.

« Terre-Neuve-et-Labrador est à vos côtés », a écrit le premier ministre de cette province, Dwight Ball, sur Facebook.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a offert ses pensées aux policiers qui ont perdu deux collègues dans « cet acte de violence indescriptible ».

Au Québec, le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, a partagé un message soulignant le courage des policiers.

François Legault, chef de la Coalition avenir Québec, ainsi que le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, ont aussi publié un message de soutien.

Plusieurs médias dans le monde, dont Le Figaro et Le Monde, en France, le New York Times, aux États-Unis, et The Guardian, au Royaume-Uni, ont publié vendredi un article sur la fusillade.

Forces de l'ordre

Justice et faits divers