•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Fredericton : des policiers et politiciens de la région rendent hommage aux victimes

Des policiers déployés à l'arrière d'une ambulance.
Plusieurs services d'urgence sont intervenus sur les lieux de la fusillade, à Fredericton. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les autorités policières et les politiciens d'Ottawa ont rendu hommage vendredi aux victimes de la fusillade de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, au cours de laquelle quatre personnes ont été tuées. Un suspect a été arrêté.

« Prenez s'il vous plaît quelques minutes pour penser aux personnes mortes aujourd'hui, dont deux agents de police, lors de la fusillade à Fredericton », a réagi sur Twitter le maire d'Ottawa, Jim Watson. « S'il vous plaît, priez pour les victimes, leurs familles, leurs amis et leurs collègues. »

Le chef du Service de police d'Ottawa (SPO), Charles Bordeleau, et la commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, Brenda Lucki, ont aussi rendu hommage aux victimes.

La police de la MRC des Collines a dit sur le même réseau social : « Nos pensées et prières sont avec vous tous. »

« Deux membres [de la police] sont allés travailler ce matin et ne reviendront pas auprès de leurs familles. C'est la dure réalité de l'emploi que nous avons et c'est tragique », a pour sa part indiqué le président de l'Association des policiers de l'Ontario, Bruce Chapman, qui a comparé sa sensation avec celle d'être « frappé dans le ventre ».

M. Chapman a par ailleurs souligné qu'il soutient l'octroi de fonds supplémentaires pour lutter contre l'augmentation du nombre de fusillades dans plusieurs villes de l'Ontario, comme Ottawa et Toronto. Le gouvernement Ford a notamment annoncé jeudi 25 M$ contre la violence armée à Toronto.

« Ce problème complexe a finalement les yeux et les oreilles des politiciens locaux et provinciaux », a-t-il ajouté.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits