•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une école primaire de la Pointe-de-Sainte-Foy perd des briques

Une école primaire de la Pointe-de-Sainte-Foy perd des briques

L'École d'éducation internationale Filteau, dans le secteur Pointe-de-Sainte-Foy, a dû être sécurisée après que plusieurs morceaux de briques se soient détachés d'un mur. Un citoyen a failli en recevoir un sur la tête.

Dimanche, le résident promenait son chien sur le terrain de l’école primaire située rue de Saurel lorsqu’une tuile est tombée, tout près de lui. « J’ai levé la tête, puis j’ai vu que le mur est en train de se défaire », a constaté André Boulanger.

Il a observé aussi d’autres « anomalies » sur le bâtiment. « Tout le tour de l’école, c’est hallucinant. Le mur du côté sud est en train de se défaire aussi. » Il a également remarqué des tuyaux « où les enfants peuvent entrer carrément la main à l’intérieur ».

Les marches en béton de l'entrée principale de l'école Filteau s'effritent.Les marches de l'entrée principale de l'école Filteau nécessitent aussi des travaux. Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

De plus, les escaliers de béton de l’entrée principale s’effritent à plusieurs endroits si bien que des planches de contre-plaqué ont été installées pour égaliser les marches. Un mur présente également une fissure mal colmatée.

Le citoyen a déposé une plainte à la Régie du bâtiment du Québec.

Le mur sécurisé

Le Service des ressources matérielles de la Commission scolaire des Découvreurs a fait des vérifications sur le terrain après avoir été avisé de la situation par Radio-Canada, jeudi.

Vendredi, un travailleur était à l'œuvre pour installer une clôture devant le mur de briques qui se désagrège.

Par voie de communiqué, la Commission scolaire a précisé que c'est « la couche superficielle de quelques briques qui s'effrite localement ». « La structure de briques de s'en trouve pas affectée, selon les premières analyses. »

Une expertise plus approfondie sera réalisée la semaine prochaine par une firme d'experts, précise-t-on.

Par ailleurs, la Commission scolaire précise que des travaux sont prévus d'ici la rentrée scolaire pour réparer les escaliers extérieurs.

Une clôture est installée devant le mur endommagé de l'école FilteauUne clôture est installée devant le mur endommagé de l'école Filteau. Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Questionné sur le sujet, le ministre de l'Éducation a défendu le « rattrapage » entrepris par son gouvernement pour rénover les établissements scolaires.

« Il y aura toujours des travaux à faire dans les écoles du Québec, mais nous sommes dans ce plan de rattrapage pour faire en sorte que nos infrastructures ne soient plus ce qu'elles étaient », a dit Sébastien Proulx.

La Commission scolaire des Découvreurs affirme d'ailleurs qu'elle aura investi près de 6 millions de dollars dans l'amélioration de ses écoles cet été.

Québec

Éducation