•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de chômage à son plus bas en 40 ans au Canada

Des immeubles en construction au centre-ville de Toronto
L'Ontario a affiché un taux de chômage (5,4 %) inférieur à la moyenne nationale en juillet. Photo: iStock / Eric Ferguson
Radio-Canada

La création d'emplois à temps partiel a pallié la baisse d'emplois à temps plein le mois dernier, permettant au marché du travail canadien d'afficher un gain net de 54 100 postes et faisant baisser le taux de chômage à son plus bas niveau en quatre décennies.

La plus récente enquête sur la population active de Statistique Canada indique que le taux de chômage s'est établi à 5,8 % en juillet, contre 6 % le mois précédent.

Le rapport précise que le marché de l'emploi a alors gagné 82 000 postes à temps partiel, mais en a perdu 28 000 à temps plein.

Le secteur public est responsable de la plus grande partie des créations d'emplois avec 49 600 nouveaux postes comparativement aux 5200 emplois générés par le secteur privé.

Hausses notables de l'emploi dans trois provinces

L’emploi a progressé en Ontario (61 000), en Colombie-Britannique (11 000) et à Terre-Neuve-et-Labrador (2400) alors qu’elle a régressé en Saskatchewan (4200) et au Manitoba (3600).

En Ontario, le taux de chômage a diminué de 0,5 point de pourcentage pour atteindre 5,4 %. La province a enregistré une augmentation de l’emploi de 183 000 (2,6 %) par rapport au même mois de l’année précédente, mais la hausse mensuelle est uniquement attribuable au travail à temps partiel.

En Colombie-Britannique, malgré la hausse mensuelle de l’emploi en juillet dernier le nombre de travailleurs est demeuré stable par rapport à la même période l’an dernier.

Terre-Neuve-et-Labrador a, quant à elle, enregistré sa première hausse notable de l’emploi depuis octobre 2017. La province a généré 2400 emplois en juillet et 5300 sur une période d’un an, ce qui correspond à une hausse de 2,4 % au cours des 12 derniers mois. Malgré cette hausse de l’emploi, le taux de chômage n’a pratiquement pas changé en juillet dans cette province.

De son côté, la Saskatchewan a perdu 4200 emplois en juillet, ce qui a fait augmenter son taux de chômage de 0,3 point de pourcentage (6,6 %). Cette baisse mensuelle ne se reflète toutefois pas dans les variations sur un an alors que l’emploi a peu varié au cours de la dernière année.

Au Manitoba, ce sont 3600 emplois qui se sont perdus. Une perte qui annule presque la hausse enregistrée le mois précédent. Le taux de chômage y est toutefois demeuré quasi inchangé (6 %) en raison de la diminution de sa population active.

Au Québec, l’emploi est demeuré stable au cours du mois de juillet et de la dernière année. Le taux de chômage s’est établi à 5,6 % en juillet.

L’industrie des services en hausse

C’est l’industrie des services (6,3 %) qui est responsable de la hausse de l’emploi (80 000 emplois) en juillet au pays. Le Québec et l’Ontario ont notamment embauché 37 000 personnes dans le milieu de l’enseignement. À l’échelle nationale, ce sont les établissements postsecondaires - particulièrement les universités - qui ont généré le gros de ces nouveaux emplois. Ces emplois sont toutefois principalement à temps partiel.

Les secteurs de la santé et de l’assistance sociale ont également créé 31 000 emplois, dont la majeure partie en Ontario. En dépit de cette hausse notable, le nombre d’emplois dans ce secteur d’activité a peu changé depuis 12 mois.

L'emploi a aussi augmenté dans le secteur de l'information, de la culture et des loisirs (12 000), principalement en raison d’une hausse enregistrée en Colombie-Britannique.
Alors que le secteur des services est prospère au pays, ceux de la fabrication (18 000), de la construction (12 000) et des ressources naturelles (5300) ont enregistré des pertes d’emplois.

Le rapport indique également que la croissance du salaire horaire moyen, étroitement surveillée par la Banque du Canada, a continué de ralentir pour s'établir à 3,2 % en juillet, après une hausse de 3,6 % en juin et de 3,9 % en mai.

Comparativement à l'année précédente, l'emploi global au pays a augmenté de 1,3 %, après l'ajout de 245 900 emplois, soit une augmentation attribuable à 210 500 nouveaux postes à temps plein.

Avec les informations de La Presse canadienne

Emploi

Économie