•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un accident sur l'autoroute 10 fait un mort à Bromont

Un véhicule lourd qui a effectué une sortie de route sur l'autoroute 10.
Pour une raison qui demeure inconnue, une dépanneuse remorquant un véhicule lourd aurait été emboutie par un autre véhicule lourd circulant en direction de Sherbrooke. Photo: Radio-Canada

Un accident entre trois camions lourds a fait un mort et deux blessés, dont un dans un état grave, vendredi matin sur l'autoroute 10 à la hauteur de Bromont. L'autoroute 10 demeure complètement fermée en direction est entre les sorties 74 et 78.

L'accident se serait produit à la hauteur de la sortie 74, peu avant 9 h. Pour une raison qui demeure inconnue, une dépanneuse remorquant un véhicule lourd aurait été emboutie par un autre véhicule lourd circulant en direction de Sherbrooke. Le conducteur du camion en voie d'être remorqué, un homme de 52 ans de Sherbrooke, a perdu la vie. Les deux autres hommes impliqués, un Magogois de 39 ans et un Sherbrookois de 22 ans, sont hors de danger.

« L'employé était affairé à mettre ses cônes de sécurité et puis il y a eu un impact de véhicules avec le véhicule qu'il s'apprêtait à remorquer », explique le porte-parole de l'Association des professionnels du dépannage du Québec, Pierre Laberge.

Si les circonstances de l'accident restent à être confirmées, M. Laberge peine à comprendre pourquoi le camionneur n'a pas changé de voie pour assurer un corridor de sécurité au remorqueur.

« Je suis très préoccupé à savoir si ça a été respecté. Pour l'instant, ça n'a sûrement pas été le cas, étant donné qu'il y a eu un impact. Mais c'est vraiment malheureux, ce qui arrive. [...] Au Québec, on a près de 400 entreprises de remorquage qui s'affairent sur les autoroutes chaque heure de la journée, et c'est vraiment déplorable. Les gens devraient être encore plus sensibilisés à changer de voie », soutient M. Laberge.

« C'est un grand bout droit, et ensuite tu arrives sur une côte en descente. Ça ne se peut presque pas qu'il ne l'ait pas vu. C'est la faute de qui? On n'était pas là et on va en savoir un peu plus avec l'enquête, mais c'est de valeur, des accidents comme ça. [...] Je vois un camion de Dussault Transport... c'est peut-être un de mes amis qui est là-dedans... on va espérer que ce ne soit pas lui », mentionnait pour sa part Ronald Beauregard, un remorqueur de Sherbrooke qui se trouvait sur place.

Un reconstitutionniste a été dépêché sur les lieux pour éclaircir les circonstances de l'accident.

Plus de détails à venir

Estrie

Justice et faits divers