•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

John Tory implore Doug Ford de ne pas réduire la taille du conseil municipal

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, et le maire John Tory lors du rassemblement en hommage aux victimes de la fusillade.
Le premier ministre ontarien, Doug Ford, et le maire John Tory Photo: La Presse canadienne / Chris Young

Dans une lettre envoyée au premier ministre de l'Ontario jeudi soir, le maire de Toronto demande de retarder le projet visant à faire passer de 47 à 25 le nombre de conseillers municipaux.

Sur un ton conciliant, mais insistant, il affirme qu'un tel changement ne devrait être apporté sans obtenir d'abord l'avis du public ni comprendre les conséquences que celait aurait pour les résidents.

Une élection est fondamentalement importante, c'est le mécanisme principal de la démocratie, rappelle John Tory dans sa lettre.

Il souhaite que toute décision à ce propos soit reportée à après les prochaines élections, cet automne.

Le projet de loi sur l'administration des administrations locales, qui réduirait la taille du conseil municipal de Toronto, chemine rapidement à Queen's Park.

Cette semaine, le gouvernement Ford a adopté une résolution pour que ce projet de loi controversé ne soit pas étudié par un comité législatif, comme c'est habituellement le cas.

Ainsi, ni le public ni les experts n'auraient l'occasion de donner leur avis sur cette mesure avant son adoption.

Le projet de loi n'a pas de sens d'un point de vue pratique, le processus électoral étant déjà en branle, et en ce qui concerne les relations entre la province et la Ville, écrit le maire.

Dans sa lettre, John Tory fait allusion à un recours devant les tribunaux, en qualifiant le projet de loi de possiblement contraire à la loi.

Le conseil municipal doit débattre d’un éventuel recours judiciaire lors d’une réunion extraordinaire le 20 août.

Pas de changement, répond Doug Ford

En réponse à la missive, le premier ministre Doug Ford a rappelé qu’il s’était engagé durant la campagne électorale à réduire la taille du gouvernement.

Durant la campagne, et mon temps en politique, j’ai consulté des milliers de personnes qui m’ont dit que le conseil municipal de Toronto était dysfonctionnel, a-t-il lancé.

M. Ford a rappelé qu’il avait toujours été un « champion » pour la réduction de la taille du gouvernement municipal de la Ville Reine.

Photo d'un homme en complet devant des canettes de bièreLe premier ministre Doug Ford. Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

Le premier ministre a maintenu sa position, à savoir qu’un conseil municipal plus petit serait plus efficace et serait plus économique pour les contribuables.

Toronto

Politique