•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travis Scott à Osheaga: une festivalière frustrée veut poursuivre le promoteur

Travis Scott durant un concert en 2017.
Travis Scott Photo: Reuters / Archives
La Presse canadienne

Le gros retard et le court concert de Travis Scott auront eu raison de la patience d'une festivalière d'Osheaga qui a intenté lundi un recours collectif pour obtenir un remboursement de 115 $ pour tous les spectateurs.

Le rappeur américain, qui était la tête d'affiche vendredi soir, est arrivé avec une heure et quart de retard parce qu’il a été retenu à la frontière canado-américaine, avait alors indiqué le compte Twitter d’Osheaga.

Travis Scott n’a donc chanté que pendant 40 minutes. La demande d'action collective allègue que de nombreux festivaliers avaient quitté les lieux au moment où il s'est enfin présenté sur scène.

Parmi eux se trouvait la plaignante Megan Le Stum, qui est d'avis que les spectateurs ont été peu informés de ce qui se passait.

« La foule commençait à être un peu agités, il faisait vraiment chaud et tout le monde était tassé, a-t-elle raconté en entrevue. On était tous très enthousiastes au début, puis on a commencé à être déçu. »

L'ambiance n'était pas bonne. Ce n'était pas agréable d'y être.

Megan Le Stum, plaignante

L'étudiante universitaire, âgée de 18 ans, estime que les promoteurs ont fait preuve d'un manque de respect parce qu'ils ne se sont pas excusés et n'ont pas offert de remboursement malgré que l'artiste principal de la soirée ait chanté pendant moins de la moitié des 90 minutes prévues.

« C'est pour les 45 000 personnes qui étaient là vendredi soir, a-t-elle dit en ajoutant qu'il serait juste de rembourser les festivaliers qui n'ont pas obtenu ce à quoi ils s'attendaient.

Aucun remboursement, dit le site d'Osheaga

Evenko, le promoteur derrière le festival Osheaga, n'a pas répondu, jeudi, à une demande d'entrevue sur l'action en justice.

Or, sur le site de l'événement, les concerts prévus au festival, y compris ceux des têtes d'affiche comme Travis Scott, sont sujet à changement en tous temps, sans préavis. On peut aussi y lire qu'aucun remboursement ne sera accordé si un artiste change ou annule son concert.

La demande à la Cour supérieure du Québec doit être autorisée par un juge.

Grand Montréal

Musique