•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il  y a 30 ans, Wayne Gretzky quittait Edmonton pour Los Angeles

Gros plan sur Wayne Gretzky s'essuyant les yeux devant les micros à la conférence de presse annonçant son échange.
Le joueur de hockey étoile Wayne Gretzky est transféré aux Kings de Los Angeles le 9 août 1988. Photo: Radio-Canada / Reportage au Téléjournal du 9 août 1988

Le 9 août 1988, une annonce prend le monde du hockey par surprise. À peine trois mois après avoir remporté la Coupe Stanley à la tête des Oilers d'Edmonton, le joueur étoile Wayne Gretzky est transféré aux Kings de Los Angeles. Retour sur la plus grosse transaction de l'histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’émotion est palpable lorsque le propriétaire des Oilers d’Edmonton, Peter Pocklington, annonce le transfert de celui qu’on surnomme la « Merveille ».

Pour la somme de près de 20 millions de dollars, le meilleur joueur au monde quitte ce que certains analystes décrivent comme la meilleure équipe de hockey de l'histoire.

En effet, trois mois plus tôt, le capitaine des Oilers avait mené ceux-ci à leur quatrième Coupe Stanley en cinq ans, cette fois-ci face aux Bruins de Boston.

Après neuf saisons à la tête des Oilers, encore au sommet de sa gloire, Wayne Gretzky se retrouve ainsi dans une des pires équipes de la Ligue nationale de hockey.

Pour les partisans des Oilers et pour le monde du hockey, c’est le choc, comme en témoigne le reportage du journaliste Pierre-Luc Brassard au Téléjournal du 9 août 1988.

Le principal concerné est émotif et les partisans d'Edmonton sont déçus.

Le prodigieux joueur de centre a la touche magique sur la patinoire et, avec cet échange, plusieurs espèrent qu’il insufflera de l’intérêt pour le hockey en Californie.

C’est précisément ce qu’il fait. Pendant son passage au sein des Kings, on observe une popularité grandissante pour le hockey aux États-Unis.

Le numéro 99 reste auprès des Kings de Los Angeles de 1988 à 1996. Durant cette période, l’équipe n’atteint la finale de la Coupe Stanley qu’une seule fois, en 1993. Elle rate les séries éliminatoires les quatre années suivantes.

En 1996, Gretzky fait un petit tour dans l’équipe des Blues de Saint Louis avant de se joindre aux Rangers de New York. C’est dans cette équipe qu’il terminera sa carrière.

Des analystes sportifs retracent les grands moments du parcours du Magnifique dans ce reportage des journalistes Daniel Carrière et Éloïse Morin au Téléjournal du 15 avril 1999.

La rumeur se répand que Wayne Gretzy prendrait sa retraite à la fin de cette saison.

Comme de fait, la rumeur se confirme et le héros canadien du hockey annonce sa retraite en avril 1999.

La même année, il devient le meilleur marqueur de tous les temps, devançant son idole de jeunesse, Gordie Howe.

« Il faut passer à autre chose »

Trente ans plus tard, les Edmontoniens parlent encore de cet échange. Dans la capitale albertaine, l'impact de Wayne Gretzky est immanquable : une route importante porte son nom.

Il suffit de poser la question aux Edmontoniens pour se rendre compte que l'affaire n'a jamais été oubliée.

« J'étais dévasté, dit Dan Laurie vendeur de hot-dog au centre-ville. Je suivais l'équipe depuis ses débuts dans la LNH en 1979. Je me rappelle que tout le monde était sous le choc, c'était incroyable. »

Sur la photo, il y a deux Edmontoniens. Dan Laurie, vendeur de hot-dog au centre-ville et Karen Hugya, Deux Edmontoniens, Dan Laurie et Karen Hugya, réagissent au 30e anniversaire du transfert de Wayne Gretzky des Oilers d'Edmonton vers les Kings de Los Angeles. Photo : Radio-Canada / Hugo Lévesque

« Pour mon mari, ce fût la pire journée de sa vie, affirme Karen Hugya, résidente d'Edmonton. Je m'en rappelle comme si c'était hier, il était dévasté ».

Présent à Edmonton pour le tournoi de la Coupe Hlinka-Gretzky, le principal intéressé n'a pas voulu en ajouter. Pour lui, c'est du passé et il faut passer à autre chose.

Je ne veux pas parler de ça. C'est arrivé, ça fait partie de la vie, de l'histoire, mais il faut passer à autre chose. On m'en parlait 10 ans, 20 ans, 25 ans et maintenant 30 ans après. Ensuite, ce sera, 35, 40 ans après?

Wayne Gretzky
Lors d'une conférence de presse, Wayne Gretsky commente le 30e anniversaire de son transfert des Oilers d'Edmonton vers les Kings de Los Angeles.Wayne Gretsky commente le 30e anniversaire de son transfert des Oilers d'Edmonton vers les Kings de Los Angeles. Photo : Radio-Canada / Hugo Lévesque

Celui qui est maintenant vice-président du conseil d'administration de l'Oilers Entertainment Group invite plutôt les gens à s'intéresser à ce qui se passe maintenant dans le monde du hockey.

Wayne Gretzy a été nommé mercredi ambassadeur du Red Star Kunlun de Pékin, la seule équipe chinoise de Ligue continentale de hockey.

Alberta

Hockey