•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une plainte pour maltraitance au Domaine des Bâtisseurs

Le Domaine des bâtisseurs, à Edmundston.
Le Domaine des bâtisseurs, à Edmundston. Photo: Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Une plainte pour maltraitance a été déposée contre une préposée du Domaine des Bâtisseurs, à Edmundston. Il s'agirait d'une conséquence du manque de main-d'oeuvre dans les foyers de soin, selon la direction et le syndicat.

La présidente du conseil d’administration des Résidences Jodin, France Marquis, ne le cache pas : son foyer est touché par un manque important de main-d'oeuvre, qui mène à une surcharge de travail pour les employés.

Une enquête en cours

Pour des raisons de confidentialité, le centre de soins ne souhaite pas révéler les détails de la situation qui a motivé la plainte.

On indique que le processus d'enquête est en cours.

Après le dépôt d’une plainte, le foyer de soin a un mois pour faire une enquête, remettre un rapport et émettre des sanctions, si nécessaire.

Des leçons sont toujours tirées des plaintes, peu importe leur nature et leur conclusion, affirme France Marquis.

Une amélioration depuis 2016, observe la présidente

Le foyer de soin a connu des premières années de vie difficile en 2015 et 2016 avec plusieurs plaintes de la part de la famille de résidents.

La direction de l’établissement souligne que la situation s'est améliorée depuis, surtout dans la dernière année.

France Marquis, présidente du conseil d’administration des résidences JodinsFrance Marquis, présidente du conseil d’administration des résidences Jodins Photo : Radio-Canada

Malgré les progrès, recevoir à l’occasion une plainte est une norme dans les institutions de soins comme le Domaine des Bâtisseurs, affirme la présidente du conseil d’administration.

Évidemment, c'est un peu normal que dans des institutions comme la nôtre, on se retrouve de temps à autre, de façon très occasionnelle, avec des plaintes en provenance soit d'un résident ou d'un membre de la famille.

On essaie de les traiter en priorité.

France Marquis, présidente du conseil d’administration des résidences Jodins
Gérald Leblanc, conseiller au syndicat canadien de la fonction publiqueGérald Leblanc, conseiller au syndicat canadien de la fonction publique Photo : Radio-Canada

Un manque de main-d’oeuvre généralisé

La pénurie d'employés ne serait pas rare dans les centres de soins de la province.

Gérald LeBlanc est conseiller au Syndicat canadien de la fonction publique et a longtemps travaillé dans un foyer de soin. Il s'agit d’un enjeu généralisé, assure-t-il.

Le vrai problème qu'on a dans les foyers de soin, c'est la charge de travail, le remplacement, le recrutement, embaucher de nouveaux employés et les maintenir.

Gérald Leblanc, conseiller au syndicat canadien de la fonction publique

L’administration des foyers de soin devrait faire plus d’efforts pour recruter des jeunes et leur offrir des formations pour qu’ils soient davantage outillés dans leur travail, dit-il.

Nouveau-Brunswick

Établissement de santé