•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoria va retirer la statue de John A. MacDonald de sa mairie

Une statue de John A. MacDonald devant l'entrée de l'hôtel de ville

La statue de John A. MacDonald installée devant l'hôtel de ville de Victoria devrait être retirée le 11 août.

Photo : CBC / Mike McArthur

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conseil municipal de Victoria devrait approuver, jeudi, le retrait de la statue de John A. MacDonald des marches de son hôtel de ville. Cette décision s'inscrit dans un effort de réconciliation avec les peuples autochtones, indique la mairesse Lisa Helps.

La Municipalité prévoit de retirer la sculpture représentant l’ancien premier ministre du Canada, le 11 août, à la demande de la « famille de la ville », composée de représentants autochtones et de membres du conseil municipal. Le groupe a été créé par la Ville l’an dernier pour étudier les questions liées à la réconciliation.

Un élément qui est ressorti très clairement des discussions avec les membres autochtones de la famille, c’est qu’il est contradictoire de passer devant John A. MacDonald chaque fois qu’ils viennent travailler à l’hôtel de ville.

Une citation de : Lisa Helps, mairesse de Victoria

« Si la Ville veut vraiment favoriser la réconciliation, et je dirais qu'elle le veut, il est important de retirer temporairement la statue des marches de la mairie », ajoute-t-elle.

Un personnage historique controversé

John A. MacDonald a été le premier premier ministre du Canada, de 1867 à 1873, puis à nouveau de 1878 à 1891. Il a été député de Victoria de 1878 à 1882.

Pendant ses années au pouvoir, le gouvernement de John A. MacDonald a adopté la Loi sur les Indiens et mis en place le système des pensionnats autochtones.

L’an dernier, des enseignants de l’Ontario avaient entrepris des démarches pour faire renommer les écoles portant le nom du politicien. Des manifestants avaient également demandé le retrait d'une sculpture à son effigie d'un parc de Regina, en Saskatchewan.

La Ville de Victoria indique qu’une plaque sera installée à la place de la statue, où il sera écrit : « Nous continuerons d’informer le public de l’évolution du programme de réconciliation et de la façon que nous trouvons pour remettre en contexte MacDonald d’une manière appropriée. »

La mairesse précise que la Municipalité ne sait pas encore dans combien de temps cette remise en contexte aura lieu.

« Il n’y a pas de calendrier, il n’y a pas d’agenda, dit Lisa Helps. Le processus de réconciliation est un processus de construction de relations et de liens de confiance. Les discussions et les repas vont continuer, et nous verrons ce qui va en ressortir. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !