•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini les animaux exotiques au Festivent

Deux tigres exposés au gros soleil dans une cage au Festivent de Lévis.

Des internautes s'inquiètent de la santé de certains animaux exotiques qui étaient exposés au gros soleil.

Photo : Photo tirée de la page Facebook Spotted du Festivent

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La controverse aura eu raison des animaux exotiques au Festivent de Lévis. L'organisation confirme que les tigres, les chameaux et les serpents ne seront pas de retour sur les lieux de l'événement l'été prochain, à la suite des nombreuses critiques d'internautes.

L’organisation a fait son mea-culpa sur sa page Facebook mercredi.

« Nous sommes sincèrement désolés d’avoir déçu et offensé certaines personnes par l’activité d’animaux exotiques lors de l’événement, ce n’était pas notre intention. Notre organisation étant à l'écoute des commentaires, nous ne renouvellerons pas cette activité dans le futur. »

L’équipe du Festivent a accueilli des tigres, des chameaux, des serpents et des loups, entre autres, du Papanack Zoo, un jardin zoologique de l’Ontario.

La présence des animaux en cage, par une forte chaleur, a fait réagir de nombreux internautes.

Le message d’une femme qui a publié une photo de deux tigres en s’inquiétant de leurs conditions de captivité a été partagé des centaines de fois.

« Je considère que des tigres au Festivent, ça n’a pas sa place. Dans un zoo, c’est déjà limite, mais je considère qu’il y a au moins un minimum de qualité de vie », a-t-elle écrit il y a quelques jours.

Mardi, le directeur général du Festivent, Sébastien Huot, disait n’avoir observé que des réactions positives des festivaliers qui ont approché les animaux, mais se disait déjà en réflexion sur la suite à donner à cette activité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !