•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Observatoire du Mont-Mégantic reçoit une aide de 4 M$ de Québec et Ottawa

L'observatoire du Mont-Mégantic la nuit

L'observatoire du Mont-Mégantic

Photo : Courtoisie / Mathieu Dupuis/RICEMM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Craignant sporadiquement de manquer de financement pour ses projets de recherche, l'Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) a obtenu l'assurance de pouvoir poursuivre ses activités pour les cinq prochaines années.

Les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé mercredi une aide de 4 millions de dollars sur cinq ans pour « permettre à l'OMM de poursuivre ses activités d'innovation de pointe en optique-photonique » et « maintenir l'attrait touristique du parc national du Mont-Mégantic », souligne Ottawa dans un communiqué. L'aide concerne aussi l'Université de Montréal, où se trouvent des laboratoires d'astrophysique expérimentale.

« Depuis 10 ans, le financement de l'observatoire a été très instable, mais là on a un message très clair de la part de nos gouvernements qu'on veut soutenir nos opérations à la fois pour le télescope et nos activités de laboratoire à Montréal et à l'Université Laval pour cinq ans. C'est une excellente nouvelle », a déclaré le directeur de l'OMM, René Doyon, qui est également physicien au département de physique de l'Université de Montréal.

Du total, 500 000 $ proviendront annuellement d'Ottawa tandis que Québec contribuera à hauteur de 300 000 $ par année. Rappelons qu'en 2015, l'OMM était menacé de fermeture. Le député de Mégantic-L'Érable, Christian Paradis, ministre conservateur à l'époque, avait dû intervenir à deux reprises pour sauver l'organisme.

« Ça nous donne beaucoup plus de stabilité, concède René Doyon. L'astronomie, ce sont des projets qui se déclinent à long terme et lorsqu'on a un financement sur deux ans, c'est très difficile de planifier, aussi pour notre personnel. On ne pouvait jamais leur assurer du travail pour plus de deux ans. C'est une différence énorme pour démarrer des projets sur la scène internationale notamment. »

« On ne s'en rend pas compte, mais le développement technologique qu'on fait pour l'astronomie a beaucoup de retombées dans l'économie. ...] C'est une activité qui est assez lucrative du point de vue économique et ici dans la région du mont Mégantic encore plus, où on attire des milliers de visiteurs chaque année dans cette réserve de ciel étoilé qui est absolument unique au monde. Ce serait une aberration de fermer l'Observatoire du Mont-Mégantic », ajoute M. Doyon.

La ministre du Développement international et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, confirme l'importance de l'Observatoire sur le bilan touristique de la région.

« C'est un peu comme notre tour Eiffel. C'est vraiment une icône, une fierté pour les gens de la région. C'est 20 000 visiteurs par année », résume-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !