•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa cède les ports de Matane, Gaspé, Rimouski et Gros-Cacouna à Québec

Le premier ministre parle au micro devant ses collègues du provincial et du fédéral.
Philippe Couillard était à Matane mercredi matin pour annoncer la cession de quatre ports fédéraux à Québec. Photo: Radio-Canada / Catherine Poisson
Radio-Canada

Le gouvernement fédéral annonce que la gestion des ports de Matane, Gaspé, Rimouski et Gros-Cacouna sera transférée au gouvernement provincial, le 30 mars 2020. Dans le cadre de cet accord, Ottawa fournira 163 millions de dollars à Québec.

L'argent servira à réaliser des travaux de mise à niveau des infrastructures, dont le délabrement suscite l'inquiétude depuis plusieurs années.

Ce montant comprend une subvention de 148,8 millions de dollars à Québec pour couvrir les coûts futurs d’exploitation et d’entretien des quatre ports.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour, le député fédéral Rémi Massé et le maire de Matane, Jérôme Landry, en ont fait l’annonce mercredi matin, à Matane.

Le transfert des ports inclut les quais commerciaux, les bâtiments, les aires d'entreposage, les brise-lames aux ports de Matane et de Gros-Cacouna ainsi que le quai éperon du port de Rimouski.

La rétrocession des ports de l’Est-du-Québec est attendue depuis longtemps par plusieurs acteurs économiques et politiques de la région. Le gouvernement provincial avait annoncé, il y a un an, avoir l’intention d’entamer des négociations avec Ottawa à ce sujet.

La mise à niveau des infrastructures au coeur de l'entente

L’un des enjeux des négociations concernait le délabrement de certaines infrastructures portuaires. Le coût de leur mise à niveau dépasserait largement les 100 millions de dollars.

Jetée ouest du port de RimouskiJetée ouest du port de Rimouski Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le premier ministre du Québec estime que le montant versé par Ottawa est suffisant pour couvrir le coût des travaux. Il y a toujours des réserves en cas d'éventualité imprévue, mais on croit qu'on est bien armés en termes de capitaux, a-t-il précisé.

Philippe Couillard a toutefois refusé de préciser le coût des travaux qui devront être réalisés dans chacun des ports.

Les montants spécifiques de chaque port vont être connus lorsque les appels d'offres seront complétés et chaque port aura les sommes requises pour faire les travaux nécessaires.

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Le ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean d'Amour, affirme d'ailleurs que les travaux pourraient s'amorcer dès la semaine prochaine au port de Matane.

On a pris les dispositions de façon à aller en appel d’offres rapidement, dès les prochaines semaines, pour être en mesure de définir les plans.

Jean d’Amour, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

Le ministre précise toutefois que ces travaux, qu'il qualifie de majeurs, seront de longue haleine et que le gouvernement devra consulter la population.

Occasions d'affaires

Le député fédéral d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, estime que cette entente créera de nombreuses occasions d'affaires dans la région.

Port de MatanePort de Matane Photo : Radio-Canada / Joane Berube

Le maire de Matane, Jérôme Landry, a également rappelé que le port de Matane est un outil essentiel pour plusieurs industriels.

On sait qu'il y a des industriels qui auraient intérêt de venir à Matane, mais en sachant que ce port-là avait des risques de ne pas être en mesure de répondre aux besoins, ça pouvait mettre en péril des projets de développement, a-t-il souligné.

Selon M. Landry, la capacité portante du quai commercial de Matane a diminué de près de moitié ces dernières années, alors que les besoins des entreprises sont de plus en plus importants.

Avec les informations de Catherine Poisson

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures