•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bière et jeux d’enfants dans un camp d’été pour adultes

Une main de femme tient un verre de bière devant un tableau où il est écrit à la craie : Meewasin 80, Mar. 11, 17 degrés, 1.022.

Ce camp d'été pour adultes s'appuie sur une tendance bien en vogue parmi les vacanciers en quête d'insouciance.

Photo : Radio-Canada / Trevor Pritchard

Radio-Canada

Le Camp de bière, organisé par Prairie Sun Brewery, début septembre, en Saskatchewan, propose aux participants de retrouver leur âme d'enfant tout en suivant des cours sur la bière. Les camps d'été seraient une nouvelle tendance parmi les adultes, selon une spécialiste du tourisme.

Je pense que c'est génial. S'amuser comme un adulte et jouer comme un enfant, c'est très attirant pour beaucoup de monde.

Kayla Procyshyn, gérante du bar Prairie Sun

Jouant le jeu du retour à l’enfance, les participants assisteront, entre autres, à des cours sur la bière dans une petite école dotée de petits bureaux et d’un tableau noir.

L’objectif du camp organisé à Wakaw Lake est de rencontrer de nouvelles personnes et d’oublier ses responsabilités d’adultes. Pour les organisateurs, cela passe par boire beaucoup d’alcool.

Pour la plupart d'entre nous, le temps libre a été perdu. Plus nous vieillissons, moins nous en avons et nous recherchons des moyens de le retrouver.

Kayla Procyshyn, gérante du bar Prairie Sun

Échapper à sa vie d’adulte

La spécialiste du tourisme Heather Greenwood-Davis a vu émerger les premiers camps d’été pour adultes il y a environ cinq ans. Ceux-ci se concentraient alors sur des thèmes précis, plutôt que sur la promesse du retour à l’enfance des participants.

Cela permet une sorte d'échappatoire de la vie d’adulte pour un petit moment.

Heather Greenwood-Davis, Globetrotting Mama, blogueuse

Pour Heather Greenwood-Davis, le succès de ces camps montre le manque de temps libre et de jeu dans la vie d’adulte. Elle affirme aussi que ces camps aident à créer de nouvelles amitiés, car en grandissant, les adultes ont du mal à définir leurs centres d’intérêt et à trouver des amis qui ont les mêmes.

La peur de rater une occasion est au coeur des réseaux sociaux.

Heather Greenwood-Davis, Globetrotting Mama, blogueuse

La blogueuse mentionne le fait que ces camps sont très populaires sur les réseaux sociaux, et que ceux-ci ont un rôle à jouer dans leur succès. Paradoxalement, des camps de déconnexion émergent également, connaissant également du succès.

Les publicités visent des personnes de plus de 19 ans, car l'alcool est un composant important de ces camps et il faut avoir les moyens de payer jusqu'à plusieurs milliers de dollars pour un week-end. Loin des mauvaises expériences du passé, Heather Greenwood-Davis remarque que les camps pour adultes comportent les avantages des camps pour enfants, sans en avoir les inconvénients. Les organisateurs misent sur un cadre et une nourriture de qualité.

Saskatchewan

Bière et vin