•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canicule plus longue et plus dangereuse en Saskatchewan

Deux enfants sur les genoux posent leur tête sur de petits jets d'eau au sol pour se rafraîchir.
Les risques liés à la canicule s'intensifient au fil des jours, selon Environnement Canada. Photo: La Presse canadienne / Graham Hughes

Environnement Canada sonne l'alarme sur les effets cumulatifs de la longue période de forte chaleur qui débute cette semaine. Le Ministère préconise d'organiser ses activités en fonction de la météo et de veiller aux personnes à risques.

Dimanche et lundi seront les plus dangereux des six jours de canicule à venir, affirme Environnement Canada. Mercredi, l'agence fédérale a diffusé un avertissement de chaleur pour l'ouest de la province, indiquant que les températures devraient revenir à la normale au début de la semaine prochaine.

Une carte de la Saskatchewan avec les régions de l'Ouest couvertes de rouge et les régions de l'Est en grisUn avertissement de chaleur est en vigueur mercredi pour l'ouest de la Saskatchewan. Photo : Environnement Canada

Si on avait prévu de faire de l’exercice à l'extérieur, cette semaine, ce n’est pas la semaine pour le faire.

Natalie Hasell, Environnement et Changement Climatique Canada, météorologue de sensibilisation aux alertes

En plus des consignes d’hydratation habituelles -- éviter les boissons alcoolisées ou caféinées --, Environnement Canada préconise de porter des habits légers en fibres naturelles pour permettre à la peau de respirer. Les personnes travaillant à l'extérieur doivent de plus avoir la possibilité de se reposer dans un endroit frais pour éviter les coups de chaleur.

Restez vigilants. Regardez autour de vous -- les jeunes, les vieux, les démunis -- assurez-vous que les gens autour de vous sont bien protégés.

Natalie Hasell, Environnement et Changement Climatique Canada, météorologue de sensibilisation aux alertes

Être vigilant pour éviter le pire

Certains personnes sont plus sensibles aux effets de la chaleur prolongée. Il s’agit notamment de personnes très jeunes, mais aussi des personnes souffrant de diabète, et de problèmes cardiovasculaires et aux reins.

J’aimerais bien que les gens s’informent, ou bien sur leur état de santé ou bien sur les symptômes qu’ils ressentent.

Natalie Hasell, Environnement et Changement Climatique Canada, météorologue de sensibilisation aux alertes

Certains médicaments peuvent aussi avoir pour effets secondaires d’amplifier les répercussions de la canicule. Il est recommandé de se renseigner auprès de Santé Saskatchewan.

Avec déjà des températures très élevées, à l’intérieur d’une voiture, cela peut facilement être dans la zone de danger [...] Ça peut tourner au pire très rapidement.

Natalie Hasell, Environnement et Changement Climatique Canada, météorologue de sensibilisation aux alertes

Environnement Canada rappelle aussi qu’il ne faut pas laisser d’enfant, ni d’animal, dans un véhicule fermé, même pour quelques minutes. L’augmentation rapide des températures déjà élevées peut engendrer un problème médical grave très rapidement.

La vague de chaleur qui arrive dans les Prairies canadiennes est due à un dôme de chaleur, aussi appelé crête de haute pression. Avec des températures maximales de 38 degrés Celsius, sans compter l'indice humidex, les températures annoncées cette semaine sont proches des records observés en Saskatchewan.

Environnement Canada précise toutefois qu’il faudra attendre quelques années pour avoir le recul nécessaire pour savoir si cet événement est relié ou non au changement climatique.

Saskatchewan

Conditions météorologiques