•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec cherche une solution à la pénurie d'EpiPen

Un auto-injecteur d'épinéphrine de type EpiPen
Pfizer est la seule entreprise qui fabrique et distribue l'auto-injecteur d'épinéphrine de type EpiPen au Canada. Photo: (archives)

Québec se dit prêt à prendre des mesures compensatoires pour répondre à la pénurie d'EpiPen de Pfizer.

À la fin du mois de juillet, Pfizer Canada a annoncé qu'il serait difficile de se procurer un auto-injecteur EpiPen au mois d'août au Canada.

En point de presse, mardi, le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, a indiqué qu'il était en contact avec sa vis-à-vis fédérale Ginette Petitpas Taylor ainsi qu'avec les pharmaciens en vue de prendre des mesures compensatoires si nécessaire.

« Aujourd’hui, on est en conversation avec le fédéral, l’industrie et les pharmaciens pour mettre en place une disponibilité facile pour les citoyens si jamais la pénurie perdurait », a indiqué le ministre.

Gaétan Barrette a réitéré que le problème résidait dans le mécanisme de l'EpiPen et non dans son contenu, l'adrénaline, qui, elle, est toujours offerte.

Il a ajouté que la multinationale Pfizer n'était pas en mesure de dire s’il y aura une pénurie après la fin du mois d'août.

Au Canada, seule Pfizer produit des auto-injecteurs d’adrénaline, et son usine de Brentwood est la seule à fabriquer le produit.

Politique provinciale

Politique