•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vacances Sinorama perd son permis

Un autobus de la compagnie Sinorama.
L'entreprise Sinorama perd officiellement son permis. Photo: Sinorama Pinterest
Radio-Canada

L'Office de la protection du consommateur (OPC) a annoncé mardi que le permis de l'agence de voyages Vacances Sinorama n'était pas renouvelé. L'organisme juge que l'entreprise ne pourra pas « se conformer aux exigences de la loi » et affirme que la décision prend effet immédiatement.

Vacances Sinorama était reconnue pour offrir des voyages en Chine à des prix très compétitifs.

La décision de l'OPC n'aura pas d'incidence sur les voyages prévus avant le 9 septembre inclusivement. Ceux-ci seront donc honorés par l'entreprise, mais les voyageurs qui souhaitent se désister et se faire rembourser peuvent le faire.

Les gens dont le voyage était prévu le 10 septembre ou après seront quant à eux dédommagés « sur présentation des pièces justificatives ».

Les clients de Vacances Sinorama qui souhaitent contacter l'administrateur provisoire de l'agence peuvent écrire à l'adresse administration.provisoire@ca.pwc.com ou appeler au 1 888 999-4965.

Sous tutelle depuis fin juillet

L’OPC avait placé Vacances Sinorama inc. sous tutelle le 24 juillet dernier en raison d'un manque à gagner de 11 millions de dollars. Il avait également nommé la firme PricewaterhouseCoopers LLP administrateur temporaire de l'agence afin qu'elle veille à la protection des clients de Sinorama.

Après cette décision, l'agence de voyages a tenté de convaincre l'OPC qu'elle serait apte à respecter ses obligations financières, mais en vain. L'Office a donc maintenu sa décision.

Vacances Sinorama dispose désormais de 30 jours pour porter cette décision en appel auprès du Tribunal administratif du Québec.

Économie