•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 150 étudiants saoudiens devront quitter l'Université de Regina

L'enseigne de l'Université de Regina sous un ciel nuageux.
L'Arabie saoudite demande à ses 153 étudiants inscrits à l'Université de Regina de plier bagage. Photo: CBC

Cent cinquante-trois étudiants saoudiens inscrits à l'Université de la Saskatchewan sont sommés de plier bagage après que l'Arabie saoudite a rappelé des milliers d'étudiants boursiers d'établissements canadiens.

« On encourage les étudiants à quitter notre université, et le Canada, d'ici un mois », indique la vice-présidente associée et directrice des relations internationales à l’Université de Regina, Livia Castellanos, lors d’une entrevue accordée à l’émission The Morning Edition de CBC.

Parmi les 153 étudiants de l’Université de Regina, 94 % sont boursiers, mais Mme Castellanos note que même les étudiants non boursiers devront quitter le Canada.

« Cela fait 20 ans que je travaille dans ce secteur, j’ai travaillé dans plusieurs universités au Canada, c’est la première fois que je vois quelque chose du genre », ajoute-t-elle.

Selon Livia Castellanos, la grande majorité des étudiants saoudiens de l’Université de Regina sont inscrits dans des programmes de premier cycle. Environ 15 d’entre eux sont dans des programmes de maîtrise.

L’administratrice espère que le gouvernement saoudien prendra en compte les conséquences de sa décision sur le développement universitaire et professionnel de ses ressortissants étudiants.

Environ 20 000 Saoudiens étudient au Canada.

L’Université de la Saskatchewan indique que 9 Saoudiens sont inscrits dans son établissement.

La querelle entre Riyad et Ottawa s'envenime depuis dimanche, après l’appel de la ministre des Affaires internationales Chrystia Freeland, à la libération de Samar Badawi, soeur de Raif Badawi, détenue dans le royaume saoudien.

Le royaume a annoncé, dimanche soir, l'expulsion de l'ambassadeur canadien à Riyad, le rappel de son propre ambassadeur à Ottawa, de même que la suspension de toute nouvelle transaction commerciale avec le Canada et de tout nouvel investissement dans le pays.

Saskatchewan

Éducation