•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’appli d’Infowars reste sur l’App Store et le Google Play Store

Une photo montrant Alex Jones, souriant, en train de saluer quelqu'un hors du cadre de la caméra.
Alex Jones est connu pour propager des théories du complot. Photo: La Presse canadienne / Jay Janner

L'application Infowars Official est toujours offerte sur l'App Store et le Google Play Store, malgré le retrait des balados d'Alex Jones des autres plateformes d'Apple et de Google, lundi.

Infowars Official occupait le quatrième rang des applications d’information les plus populaires de l’App Store, mardi matin. Sur le Google Play Store, elle se trouvait au onzième rang des applications gratuites les plus populaires, toutes catégories confondues.

Elle dépasse ainsi celles de CNN, de BBC News et du New York Times, entre autres.

Lundi, Apple et Google ont supprimé les balados d’Alex Jones de leurs plateformes, mais l’application d’Infowars permet toujours de regarder en direct l’enregistrement des balados. Ces émissions sont enregistrées sur une base presque quotidienne.

Interrogées sur cette incohérence par CNN, les deux entreprises californiennes ont évité de commenter le cas précis d’Infowars.

« Apple ne tolère pas les propos haineux, et nous avons des lignes de conduite claires auxquelles les créateurs et les concepteurs doivent se soumettre pour nous permettre d’offrir un environnement sécuritaire à tous nos utilisateurs », a indiqué un porte-parole d’Apple.

Google indique de son côté qu’elle réagit lorsqu’une application enfreint ses règles.

Des politiques interdisant l'incitation à la haine

Tant Apple que Google ont cependant un processus d’approbation des applications qui leur permet d’examiner le contenu de celles-ci avant de les afficher dans leur boutique.

Le processus d’Apple indique explicitement (Nouvelle fenêtre) que les applications qui comprennent du contenu « diffamatoire, discriminatoire ou méchant, incluant des références ou des commentaires au sujet de la religion, de la race, de l’orientation sexuelle, du genre, de l’origine ethnique ou nationale, ou d’autres groupes ciblés » ne sont pas permises.

La politique de l’entreprise précise en outre que les applications qui risquent d’humilier, d’intimider ou de mettre en danger un individu ou un groupe sont visées par cette interdiction.

La politique de Google (Nouvelle fenêtre) est semblable à celle d’Apple au sujet de l’incitation à la haine.

Infowars et son animateur, Alex Jones, sont connus pour propager des théories du complot, dont celle selon laquelle la tuerie survenue à l’École primaire Sandy Hook a été mise en scène. M. Jones est actuellement poursuivi par des parents de victimes de cette fusillade, qui disent avoir été visés par des menaces de mort de la part de partisans d’Infowars.

Avec les informations de CNN, et Mashable

Fausses nouvelles

Techno