•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un météorite volcanique vieux de 4,6 milliards d’années

Des géologues ont mis au jour en Mauritanie, en Afrique du Nord-Ouest, ce qui serait le plus vieux météorite achondrite jamais découvert sur Terre.

Un texte d'Alain Labelle

Des scientifiques des universités d’État de l’Arizona et du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, affirment que la roche de couleur claire et ornée de cristaux verts a la taille d'une balle de baseball. Elle se trouvait sur une dune de sable dans le désert.

Une roche avec des cristaux verts.Afrique nord-ouest (NWA) 11119 se serait formé il y a 4,565 milliards d’années. Photo : Université du Nouveau-Mexique

Les astéroïdes qui se déplacent autour de notre planète sont essentiellement les restes de la formation du Système solaire, et les scientifiques pensent qu’ils peuvent, lorsqu’ils tombent sur Terre, nous renseigner sur les conditions qui existaient lors de la formation de notre Système solaire.

Ce météorite appelé Afrique nord-ouest (NWA) 11119 se serait formé il y a 4,565 milliards d’années lors des toutes premières éruptions volcaniques à se produire dans notre système.

Le météorite que nous avons étudié ne ressemble à aucun autre météorite connu.

Daniel Dunlap, Université d'État de l'Arizona

Sa texture laisse à penser qu’il a subi un refroidissement rapide, comme c’est le cas pour les roches d’origine volcanique.

Quatre types de météorites

  • Chondrites : ils sont rocheux et sont les plus communs. Ils se présentent sous la forme de billes de silicates. Ils proviennent de petits astéroïdes.
  • Achondrites : ils sont composés de roches magmatiques, des basaltes produits par la fusion des roches. Ils proviennent de la surface de gros astéroïdes.
  • Ferreux : ils sont composés de fer et de nickel, des métaux qui proviennent des noyaux d'astéroïdes brisés lors de collisions avec d'autres objets.
  • Lithosidérites : composés de fer et de roche, ils proviennent de la zone entre le noyau métallique et le manteau rocheux d’un gros astéroïde.

« Les météorites comme celui-ci sont les précurseurs de la formation des planètes et représentent une étape critique dans l’évolution des corps rocheux de notre Système solaire », explique Daniel Dunlap.

Représentation artistique d'une planète et d'astéroïdes au moment de la formation d'un système solaire.Représentation artistique d'une planète et d'astéroïdes au moment de la formation d'un système solaire. Photo : Université du Nouveau-Mexique

Au début du début

Les scientifiques estiment que le Système solaire s’est formé il y a environ 4,6 milliards d’années lorsqu’un nuage de gaz et de poussière s’est effondré sous l’effet de la gravité, probablement le résultat d'une explosion cataclysmique provenant d’une étoile ou d’une supernova massive voisine. Lorsque ce nuage s’est effondré, il a formé un disque qui s’est mis à tourner autour du Soleil.

La roche spatiale a été analysée au moyen d'une microsonde électronique et d'une tomodensitométrie aux installations de la NASA au Centre spatial Lyndon B. Johnson.

La minéralogie de cette roche est très, très différente de tout ce sur quoi nous avons travaillé auparavant.

Poorna Srinivasan, Université du Nouveau-Mexique
La chercheuse Poorna Srinivasan regarde un morceau à l'aide d'un microscope.La chercheuse Poorna Srinivasan examine un morceau du météorite. Photo : Université du Nouveau-Mexique

« En observant les isotopes d'oxygène, nous savons que le météorite provient d'une source extraterrestre quelque part dans le Système solaire, mais nous ne pouvons pas vraiment le lier à un objet céleste connu qui a été observé avec un télescope », explique Mme Srinivasan.

Il est possible que l’objet parent ait été perturbé par une collision avec un autre astéroïde, et que certains de ses fragments aient terminé leur course sur Terre.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature Communications (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Des définitions importantes

  • Astéroïde : un objet céleste dont l'orbite autour du Soleil est faiblement elliptique.
  • Météore : la trace de lumière visible dans le ciel lors de la chute dans l'atmosphère terrestre d'un corps solide.
  • Météorite : un fragment d’astéroïde qui atteint la surface terrestre.
  • Météoroïde : un tout petit objet à l'extérieur de l'atmosphère terrestre provenant d’un astéroïde ou d’un noyau cométaire.
  • Comète : un astre de glace sale qui, en s'approchant du Soleil, dégage du gaz et de la poussière pour former une queue.
  • Cratère d’impact : la trace laissée par un gros météorite lorsqu’il percute la Terre.

Géologie

Science