•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Groupe Lebel acquiert deux nouvelles usines

Travailleurs dans une scierie.
Travailleurs dans une scierie Photo: Radio-Canada / Lisa-Marie Bélanger
Radio-Canada

Une entreprise forestière de Rivière-du-Loup, le Groupe Lebel, s'apprête à finaliser la plus grosse transaction de son histoire. La compagnie a conclu un accord pour acquérir les deux usines de bois d'œuvre Maibec inc.

Un texte d'Édith Drouin avec l'entrevue d'Info-Réveil

Cette acquisition fera passer le nombre d'employés du Groupe Lebel d'environ 700 à 1000 employés.

L'une des usines se situe à Saint-Pamphile, au Québec, et la seconde à Masardis, dans l'État du Maine aux États-Unis. Ces deux emplacements sont hautement stratégiques pour l'entreprise, selon son PDG Frédéric Lebel.

L’usine de Saint-Pamphile se trouve à mi-chemin entre les usines du groupe au Bas-Saint-Laurent et celle de Daaquam. Elle a également été modernisée, ce qui permettra à l’entreprise de concevoir de nouveaux produits qu’elle n’était pas en mesure de produire dans ses autres usines.

L’usine du Maine permettra quant à elle au Groupe de s’assurer une place sur le marché américain.

Vous comprenez que la meilleure façon de conserver nos parts de marché aux États-Unis, c'est d'être présents aux États-Unis.

Frédéric Lebel, PDG du Groupe Lebel

Selon le PDG, le chiffre d'affaires de l'entreprise devrait désormais frôler les 300 millions de dollars.

Consolidation

Interrogé sur la question du quasi-monopole de l’entreprise dans la région, Frédéric Lebel explique que des consolidations s’étaient faites un peu partout au Canada dans les dernières décennies, notamment pour être en mesure de survivre aux nombreuses crises touchant l’industrie.

Il ajoute que le Groupe Lebel doit se consolider pour être en mesure de faire concurrence aux géants de l’industrie.

Si on n’a pas une taille et un pouvoir d’achat important, on risque de se faire avaler ou on risque d’être les premiers fermés lors de la prochaine crise.

Frédéric Lebel, PDG de Groupe Lebel

Le Groupe Lebel, dont le siège social est à Rivière-du-Loup, est présent dans 13 municipalités du Québec et 2 de l’Ontario.

Bas-Saint-Laurent

Économie