•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les intempéries ont privé d'électricité des milliers de foyers

Des travailleurs d'Hydro-Québec sur le chemin Saint-Thomas à Rigaud

Des travailleurs d'Hydro-Québec sur le chemin Saint-Thomas à Rigaud

Photo : Radio-Canada / Alexandre Letendre

Radio-Canada

Les intempéries de la soirée de lundi et de la nuit de mardi ont provoqué des milliers de pannes de courant dans le sud-ouest du Québec, surtout en Montérégie et dans les Laurentides. Au plus fort des pannes, quelque 12 000 foyers ou entreprises étaient dans le noir.

L’Outaouais voisin a aussi été touché, mais dans une bien moindre mesure.

Les équipes d'Hydro-Québec ont dû mettre une bonne partie de la journée de mardi à redresser des poteaux, à effectuer d'autres réparations et à rétablir le courant.

À Rigaud et ailleurs en Montérégie, des arbres ont été déracinés et des poteaux d’électricité sont tombés lundi soir en raison de la force des vents.

La violence des vents et de la pluie laisse croire qu'il pourrait s'agir d'une microrafale ou peut-être même d'une tornade. Environnement Canada pourrait envoyer des experts sur le terrain afin de déterminer si c'est bien le cas.

Sur le chemin Saint-Thomas, à Rigaud, une dizaine de poteaux d’Hydro-Québec se sont brisés comme des fétus de paille et beaucoup d'arbres ont été déracinés.

Plusieurs maisons ont aussi été endommagées dans la région. Des toitures se sont envolées.

C’était comme une tornade. Vraiment, on ne voyait rien. Tu ne pouvais pas voir 10 ou 15 pieds devant toi. La pluie était horizontale! Le vent était spécial. On regardait à l’extérieur et on pouvait voir les poteaux de téléphone qui commençaient à bouger. Ça revolait partout!

John Sepa, un résident de Rigaud

« Le service incendie a été en ligne toute la nuit pour répondre à des appels, et les travaux publics étaient présents avec des tracteurs pour enlever des arbres dans les rues, a indiqué le maire de Rigaud, Hans Gruenwald. Ça s’est très bien déroulé. »

M. Gruenwald était soulagé de pouvoir dire qu'on ne lui avait signalé « aucune victime d'aucune sorte ».

Avec des informations de Karine Bastien

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand Montréal

Conditions météorologiques