•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le département américain de la Justice dépose son appel contre la fusion ATT-Time Warner

Les logos de ATT et Time Warner sont affichés sur des écrans à la Bourse de New York.

AT&T a finalisé la transaction le 14 juin, deux jours après avoir reçu l'aval du juge Richard Leon mettant momentanément fin à un bras de fer de plusieurs mois avec le département de la Justice.

Photo : Associated Press / Richard Drew

Agence France-Presse

Le département américain de la Justice a formellement interjeté appel lundi d'une décision d'instance autorisant la fusion entre l'entreprise de télécommunications AT&T et Time Warner.

Le régulateur affirme que le verdict de première instance doit être annulé parce que le juge a ignoré des « principes fondamentaux de l'économie et du bon sens ».

Une victoire du département de la Justice aurait d'importantes conséquences, car AT&T a finalisé la transaction le 14 juin, deux jours après avoir reçu l'aval du juge Richard Leon mettant momentanément fin à un bras de fer de plusieurs mois avec le Département.

AT&T, qui a toujours fait valoir qu'elle ne faisait pas le même métier que Time Warner, a promis de laisser sa nouvelle acquisition, rebaptisée Warner Media, fonctionner indépendamment jusqu'en 2019 au cas où elle perdrait en appel.

Dans sa décision du 12 juin, le juge fédéral Richard Leon avait souligné que le gouvernement n'avait pas apporté la moindre preuve que cette fusion pouvait pénaliser les consommateurs. Il n'avait posé aucune condition pour l'autoriser.

Deux géants

Le dossier avait pris une tournure politique avec les critiques adressées par Donald Trump à l'endroit de CNN, l'un des fleurons du groupe Time Warner.

La transaction avait été annoncée en 2016 et s'élève à 85 milliards de dollars. AT&T est le premier câblo-opérateur américain et le deuxième opérateur mobile.

Time Warner constitue pour sa part un énorme groupe de médias, propriétaire notamment de la chaîne HBO, des studios de cinéma Warner ou encore de la chaîne d'informations CNN.

Le paysage des médias et des télécommunications américain est en plein bouleversement alors que des acteurs traditionnels de ces secteurs s'unissent pour faire face à l'arrivée des géants d'Internet comme Amazon, Apple, Google ou Netflix.

Affaires

Économie