•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Festival de la chanson de Granby, un catalyseur pour la carrière de nombreux artistes

Portrait de l'artiste.

Jean-François Breau revient cette année au Festival de la chanson de Granby, 10 ans après avoir remporté le prix de l'auteur-compositeur et le prix du public. Il sera un des animateurs des demi-finales, qui se déroulent du 15 au 18 août.

Photo : Radio-Canada / Amélie Grenier

Radio-Canada

Le Festival de la chanson de Granby célèbre son 50e anniversaire du 8 au 26 août. C'est l'occasion pour le public de découvrir de nouvelles voix. Pour plusieurs artistes de la relève, l'événement est aussi un véritable catalyseur pour leur carrière.

Vingt-quatre demi-finalistes essaieront de se tailler une place cette année à la grande finale du concours reconnu sur la scène nationale et internationale.

Parmi eux, le chanteur hip-hop Alpha Toshineza qui a voyagé depuis le Manitoba pour participer aux différentes prestations et ateliers de formation. Il veut saisir l'occasion pour apprendre des meilleurs de l'industrie de la musique canadienne.

« C'est l'occasion de présenter ce que je fais sur une plateforme très médiatisée. Je vois le Festival comme une grande porte ouverte pour accéder à la prochaine étape dans ma carrière », confit-il.

Le duo drummondvillois Fidel Fiasco en est aussi à sa première participation à l'événement. Déjà, les membres observent la reconnaissance grandissante du milieu pour leur musique. « Les gens ne connaissent pas nécessairement notre groupe, mais le simple fait de mentionner notre participation à titre de demi-finalistes au Festival de la chanson de Granby permet d'ouvrir des portes. Des agents de programmation sont plus curieux d'écouter notre musique », précise Stéphane Samson-Lussier, membre du groupe Fidel Fiasco.

Jean-François Breau revient cette année au Festival de la chanson de Granby, 10 ans après avoir remporté le prix de l'auteur-compositeur et le prix du public. Il sera un des animateurs des demi-finales, qui se déroulent du 15 au 18 août.

Il se souvient comment l'événement a été un catalyseur pour sa carrière. Quelques mois après sa victoire au Festival, Jean-François Breau était retenu pour faire partie de la distribution de la comédie musicale Notre-Dame de Paris. « Le début de ma carrière professionnelle a directement été reliée à mon passage au Festival de la chanson de Granby. Ça a été la rampe de lancement. C'est un beau tremplin pour les auteurs-compositeurs, pour les créateurs et les chanteurs », explique-t-il.

Au-delà des rencontres professionnelles et de la visibilité médiatique, le Festival de la chanson de Granby offre aussi des formations dans différentes sphères de l'industrie de la musique. « Je crois que c'est ce qui fait la force de cet événement et si j'avais un conseil à donner aux participants, c'est d'assister au plus de formations possible durant leur passage à Granby. Encore aujourd'hui, j'utilise des outils que j'ai acquis il y a 10 ans », souligne Jean-François Breau.

Il espère profiter de son retour au Festival de la chanson de Granby pour faire le plein de fraîcheur et d'énergie auprès des artistes de la relève et pour partager avec eux. « Je vais présenter ce qui a marché pour moi. Le partage des connaissances est l'essence même de ce festival » conlut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Musique