•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des opposants à Trans Mountain perturbent un discours de Justin Trudeau

William George, un membre de la Première Nation de Tsleil-Waututh, parle en levant le bras droit levé pendant le discours de Justin Trudeau à Delta alors des membres du public le regarde.
William George, de la Première Nation de Tsleil-Waututh, perturbe le discours de Justin Trudeau à Delta, en Colombie-Britannique Photo: La Presse canadienne / Darryl Dick
Radio-Canada

Des bruits de tambour et des chants d'opposants au pipeline Trans Mountain ont résonné lors d'un discours de Justin Trudeau, à Delta, en Colombie-Britannique.

Le premier ministre participait à un barbecue du Parti libéral dans une ferme, dimanche, lorsque des manifestants ont soulevé des pancartes dénonçant l’oléoduc controversé.

Ils s’opposent à ce que le volume de pétrole à destination de marchés asiatiques puisse tripler entre Edmonton et le terminal pétrolier de Burnaby, en banlieue de Vancouver.

Justin Trudeau donne un discours debout lors d'un barbecue du Parti libéral à Delta entouré de partisans qui l'applaudissent.
Justin Trudeau donne un discours lors d'un barbecue du Parti libéral à Delta Photo : La Presse canadienne / Darryl Dick

« Je suis ici pour dire que [M. Trudeau] et son pipeline ne sont pas les bienvenus », a déclaré William George, un manifestant de la Première Nation de Tsleil-Waututh. Au milieu du discours du premier ministre, William George s’est mis à chanter et à taper sur son tambour.

Une femme dans la foule lui a demandé de se taire.

Justin Trudeau, parlant fort dans son microphone, a demandé au public d’applaudir les peuples autochtones qui étaient avec lui dans cette ferme à 25 km de Vancouver.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Autochtones