•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séminaire des Pères Maristes : exiger le retrait des 6 élèves est prématuré, selon Proulx

Le Séminaire des Pères Maristes.

Le Séminaire des Pères Maristes

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Radio-Canada

Le ministre de l'Éducation affirme qu'il est trop tôt pour exiger le retrait des six élèves du Séminaire des Pères Maristes soupçonnés d'avoir échangé des photos à caractère sexuel de trois adolescentes.

Un texte de Louis Gagné

Sébastien Proulx rappelle que l’enquête policière est toujours en cours et qu’on ignore pour le moment si des accusations seront déposées contre les six garçons.

Il martèle que sa priorité est de veiller à ce que tous les élèves qui fréquentent l'établissement d'enseignement secondaire privé de Québec, à commencer par les présumées victimes, mais également les garçons visés par l’enquête, soient protégés.

« Ce qu'il faut, moi, c'est que je m'assure que tout le monde puisse aller à l'école en sécurité et qu'il n'y ait pas un parti pris d'un groupe ou d'un autre dans la situation actuelle, tout en rappelant qu'il faut protéger les victimes », a déclaré le ministre lundi.

Pétition

Sa sortie survient quelques jours après le dépôt d’une pétition réclamant l’expulsion des six élèves faisant l’objet d’une enquête policière.

Les signataires s’opposent à ce que les trois adolescentes dont les photos auraient été partagées sur Internet aient à côtoyer les auteurs présumés de ces échanges.

Le collectif Québec contre les violences sexuelles, qui est à l’origine de la pétition, demande également l’adoption d’une loi-cadre contre les violences sexuelles au primaire et au secondaire.

Je comprends ce que demande la pétition et j'ai entendu ce que dit le collectif […] Maintenant, nous sommes dans une situation où il y a une enquête qui n'a pas terminé son travail, donc […] on ne sait pas s'il y aura des accusations.

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation

Vérifications

Sébastien Proulx mentionne que le ministère de l’Éducation procède actuellement à des vérifications afin de déterminer si les mesures mises en place par le Séminaire des Pères Maristes pour protéger les élèves sont suffisantes.

« Je ne connais pas le plan du Séminaire pour la rentrée, actuellement, dans le détail, mais je sais qu'il y a moyen, à l'intérieur de l'établissement, maintenant, de protéger ces jeunes filles et de protéger les garçons également contre toutes sortes de choses », a-t-il précisé.

Le Ministère analyse également le plan de l’établissement en matière de lutte à l’intimidation et de prévention des violences à caractère sexuel ainsi que le plan de communication entre l’école et les parents.

Québec

Justice et faits divers