•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois-Pistoles accueillera le premier festival du cannabis au Québec

Les organisateurs du festival avec un verre de la microbrasserie le Caveau des Trois-Pistoles en premier plan.

À l'occasion du festival, la microbrasserie le Caveau des Trois-Pistoles servira une bière au chanvre.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

Le premier festival du cannabis au Québec se déroulera à Trois-Pistoles, au Bas-Saint-Laurent, les 1er et 2 septembre. Selon ses organisateurs, le festival du Bon Plant aura pour but de conscientiser la population aux bienfaits thérapeutiques et écologiques de la marijuana.

Un texte d'Édith Drouin

Malgré la thématique du festival, il sera impossible de consommer du cannabis pendant l’événement, puisque la légalisation de la marijuana à des fins récréatives ne sera pas encore entrée en vigueur en septembre.

Le festival offrira plutôt des conférences et des spectacles de musique, d’humour et de conte. Le fondateur du festival, Mikael Rioux, dit vouloir « redonner ses lettres de noblesse au cannabis ».

Le débat qui fait rage présentement au Québec n’aborde que très peu le côté positif du cannabis, et c’est ce que le festival du Bon Plant propose de mettre de l’avant.

Mikael Rioux, fondateur du festival du Bon Plant (communiqué)

Le fondateur estime que le fait d'organiser le festival avant l'entrée en vigueur de la loi sur la légalisation permettra à l'événement de se démarquer. Il explique que les festivals qui apparaîtront après la légalisation mettront probablement l'accent sur la consommation, alors que le festival du Bon Plant parlera surtout de prévention et des vertus du cannabis.

La Ville de Trois-Pistoles a d'ailleurs donné son appui à la tenue du festival en raison de son volet éducatif.

Mikael Rioux qualifie également son festival de « militant ». L’événement mettra de l'avant l’idée d’un modèle de production du cannabis qui inclut les régions et profite à l’économie locale, plutôt qu’une production à grande échelle faite par des multinationales.

La cour du Caveau des Trois-Pistoles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le festival aura lieu dans la cour du Caveau des Trois-Pistoles.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Parmi les conférenciers, on retrouvera Jean-Sébastien Fallu, professeur agrégé à l’Université de Montréal et spécialiste en dépendance et toxicomanie, et l’écrivaine et journaliste Lucie Pagé.

Des spectacles de Jean-Marc Massie, de Vander et de Christian Vanasse, notamment, seront présentés aux festivaliers.

Société