•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MADD croise les doigts pour le long week-end

Des 39 décès survenus sur les routes de la Saskatchewan à cause de la conduite avec facultés affaiblies en 2017, 34 étaient liés à la consommation d'alcool, alors que 5 étaient dus à l'usage de drogue. Photo: Reuters / Nick Adams

Le groupe des Mères contre l'alcool au volant (MADD) espère que l'absence de morts causées par la conduite en état d'ébriété en Saskatchewan entre 2015 et 2017 se poursuivra en 2018.

Cette année, l’organisme mise sur quelques campagnes publicitaires, une initiative appelée Sask0804 dont les chiffres représentent les limites d’alcoolémie de 0.08 et 0.04 gramme d’alcool par 100 ml de sang.

MADD, différentes sociétés de la Couronne et certains bars entendent également faire campagne sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #howareyougettinghome (comment reviens-tu à la maison)

« Nous tentons d’être visibles au sein des communautés », indique Michelle Okere, la directrice régionale de MADD pour la Saskatchewan.

Les franchisés de Canadian Brewhouse de Regina, Saskatoon et Moose Jaw diffuseront les publicités de MADD sur le réseau de télévision, alors que les policiers visiteront les bars pour sensibiliser les clients. Les chauffeurs désignés auront droit à des boissons non alcoolisées gratuites.

À lire aussi :

D’autres idées

À cette initiative, s’ajoute l’initiative « Drive Dollars » (dollars au volant), par laquelle le gouvernement offre de doubler l’argent que des clients de bars choisissent de mettre de côté pour financer un retour à la maison en toute sécurité

« On voit des bars s’impliquer comme jamais auparavant. Ça fait du bien de savoir qu’ils sont désormais des partenaires », indique Mme Okere.

Baisse du nombre de morts

Selon la Société d’assurances de la Saskatchewan (SGI), le nombre de morts causées par l’alcool au volant au cours du long week-end d’août a largement diminué, passant de 23 accidents causant 16 blessés et 6 morts à quelques collisions avec blessés, mais aucun mort de 2015 à 2017.

SGI rapporte 39 décès liés à la conduite avec facultés affaiblies sur les routes de la province en 2017, soit 32 % de moins que l’année précédente. De ce nombre, 34 étaient liés à la consommation d’alcool. Les autres impliquaient l’utilisation de drogues.

En tout, 102 personnes ont trouvé la mort sur les routes saskatchewanaises en 2017. C’est le nombre le plus bas en plus de 60 ans.

Saskatchewan

Conduite dangereuse