•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entrepreneurs manitobains en mission commerciale en Afrique

Un homme en complet tend la main.

Des entrepreneurs de partout au Canada se donneront rendez-vous en Afrique du 8 au 19 octobre afin de rencontrer des partenaires internationaux.

Photo : Pixabay/Tero Vesalainen

Radio-Canada

Le World Trade Centre Winnipeg coordonnera un groupe d'entreprises du Manitoba dans le cadre d'une mission commerciale canadienne sur le continent africain en octobre. La délégation se rendra en Côte d'Ivoire, en Éthiopie, au Kenya et en Afrique du Sud.

Derek Earl, vice-président du World Trade Centre Winnipeg, voit l’Afrique comme un marché en pleine croissance. « Il y a de plus en plus de place pour les entrepreneurs qui cherchent le prochain grand marché », affirme-t-il.

Ces entrepreneurs venus de partout au Canada se donneront rendez-vous en Afrique du 8 au 19 octobre.

« C’est une belle façon de découvrir ce marché avec une grande délégation pancanadienne », explique M. Earl.

Il dit que c’est un premier contact important avec un nouveau marché, qui permettra de rencontrer des partenaires internationaux et d'établir des liens, mais admet que l'objectif est de créer des ententes commerciales.

Il y a un appétit croissant. Il y a de plus en plus d’intérêt de la part de l’Afrique, qui vient à nous pour trouver des occasions d’affaires.

Derek Earl, vice-président du World Trade Centre Winnipeg

Selon lui, lors du dernier Forum Centralia, organisé par le World Trade Centre, une des plus grandes délégations à s’être déplacée venait d’Éthiopie.

Des occasions d'affaires

Derek Earl dit être à la recherche d’entreprises privées dans plusieurs secteurs d’activités comme les énergies renouvelables, les technologies propres, les infrastructures, l’éducation, l’agriculture, le secteur minier et les transports.

Selon lui, les entrepreneurs pourront choisir dans quel pays ils veulent intervenir. Ils auront droit à des rencontres organisées pour eux.

Cependant, les entrepreneurs qui décident de faire le voyage devront avoir quelques ressources. « Il n'est pas nécessaire d’être une grosse entreprise, mais il faut avoir certains moyens, puisque le commerce international exige d’avoir une vision à long terme. »

Pour un entrepreneur qui décide de dépenser l’argent pour passer deux semaines en Afrique, il « vaut mieux s'assurer que c'est vraiment la bonne stratégie pour la croissance ».

Les entrepreneurs qui souhaitent faire la visite de deux semaines ont jusqu’au 17 août pour s’inscrire au World Trade Centre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Accords commerciaux