•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les algues bleues dans le fleuve Saint-Jean ont causé la mort de chiens

Trois photos montrent les chiens victimes des algues bleu-vert.

De gauche à droite, Sookie, Peekaboo et Nike sont tous morts soudainement, à quelques jours d'intervalle, après avoir pataugé dans la rivière Saint-Jean dans la région de Fredericton.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Les autorités au Nouveau-Brunswick confirment que les chiens morts récemment après une baignade dans le fleuve Saint-Jean ont succombé aux cyanobactéries, aussi appelées algues bleues.

Deux familles en vacances dans la région de Fredericton à la fin de juillet ont vu mourir leur chien après une baignade dans le fleuve.

Dans les deux cas, les chiens se sont aventurés dans l’eau quelques minutes. Ils ont ensuite été victimes de vomissements et de convulsions.

Leurs maîtres les ont rapidement transportés chez le vétérinaire, mais il était trop tard.

L’un des chiens était sur le terrain de camping de Hartt Island lors du premier événement survenu vendredi dernier, et les deux autres étaient au parc Carleton, dimanche dernier.

Les nécropsies effectuées par la suite démontrent que les chiens sont morts à cause des algues bleues, indique le vétérinaire en chef du Nouveau-Brunswick, Jim Goltz.

Les algues bleues croissent particulièrement par temps chaud, quand le niveau de l'eau est bas. Elles produisent diverses toxines nocives pour les êtres humains et les animaux.

Les chiens sont plus vulnérables que les humains, parce qu'ils avalent beaucoup d'eau en nageant, selon la Dre Christine Roussel, vétérinaire au Riverview Animal Hospital.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Animaux de compagnie