•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay pourrait tirer profit de l’annulation d’escales de bateaux de croisière

Un bateau de croisière allemand au quai d'escale de La Baie

Un bateau de croisière à La Baie

Photo : courtoisie tourisme.saguenay.ca

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'annulation d'une vingtaine d'escales de bateaux de croisière dans l'Est-du-Québec en raison des limites de vitesse imposées pour protéger les baleines noires pourrait être favorable pour Saguenay.

En annulant les escales à Baie-Comeau, Sept-Îles et Gaspé, les navires pourraient passer davantage de temps au quai d'escale de La Baie.

Aucune annulation n'est prévue pour le moment, selon Isabelle Gagnon, directrice adjointe communication marketing chez Promotion Saguenay.

« On est surtout affecté par rapport à des changements d’heures de dernière minute. Soit le navire va arriver un peu plus tôt ou un peu plus tard, mais souvent plus tôt », explique-t-elle.

Soixante-quatre bateaux doivent accoster à Saguenay cette saison.

« C'est désolant pour ceux qui perdent l’escale, mais ça fait en sorte que le navire arrive ici un peu plus tôt. »

— Une citation de  Isabelle Gagnon, directrice adjointe communication marketing chez Promotion Saguenay

Promotion Saguenay, toutefois, suit de près le dossier entourant les restrictions dans le golfe du Saint-Laurent.

C'est en raison de la réduction de la vitesse de la navigation à 10 noeuds pour protéger la baleine noire que des compagnies de croisières ont retiré 18 escales de leur itinéraire.

En tout, ce sont 24 000 passagers et membres d'équipage qui ne feront pas escale dans les ports de l'Est-du-Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !