•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un coyote traqué dans le secteur Ahuntsic à Montréal

Un coyote dans un parc.

Les autorités sont à la recherche d'un coyote comme celui-ci.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les autorités municipales ne ménagent pas leurs efforts afin d'attraper le coyote qui a attaqué deux enfants de trois et cinq ans la semaine dernière dans des parcs d'Ahuntsic-Cartierville, assure la mairesse de l'arrondissement.

En entrevue à RDI Matin, Émilie Thuillier a indiqué qu'une « campagne d'appâtage » avait été lancée pour capturer l’animal qui a défrayé les manchettes la fin de semaine dernière.

« C’est une campagne d'appâtage pour envoyer les coyotes à des endroits précis, où il n’y a pas d’humains [ni] d’animaux domestiques qui se promènent, a-t-elle expliqué. On met des caméras et, éventuellement, on mettra le collet à cet endroit-là pour attraper le coyote qui a mordu les enfants. »

On voit que c’est un coyote qui a des comportements inappropriés, et c’est celui-là qu’on cherche à trapper.

Émilie Thuillier, mairesse de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville

Mme Thuillier a toutefois prévenu qu’il faudra du temps pour attraper l’animal. « C’est très long de trapper un coyote en milieu urbain », a-t-elle averti.

Une opération similaire avait déjà été menée plus tôt cette année pour mettre la main sur un autre coyote. « C’était au mois de mai, s'est souvenue l'élue. Il y avait eu des incidents en mars et en avril. On avait attrapé et euthanasié un coyote. »

« À la suite de la capture de ce coyote, les signalements ont chuté de façon draconienne et il n’y a plus eu d’incidents pendant plusieurs semaines, a-t-elle ajouté. Ça nous donne une très bonne indication de la marche à suivre. »

17 coyotes capturés en un an

La Ville de Montréal confirme qu'« une opération de trappage au parc Frédéric-Back et à la carrière Francon a eu lieu du 16 avril au 28 mai 2018 » et qu'elle s'est soldée par la mort d'un coyote.

Deux opérations similaires ont été menées aux mêmes endroits à l'été et à l'automne 2017.

Les trois campagnes ont mené à un total de 17 captures de coyotes. Du lot, cinq sont morts; les autres ont été relocalisés « sur la Rive-Sud », a indiqué une porte-parole, sans donner plus de détails, dans un courriel transmis à Radio-Canada.

« Mentionnons que les coyotes devant être abattus sont généralement malades, blessés, ou démontrent des comportements problématiques vérifiés », conclut-elle.

Une autre opération s'était déroulée l'été dernier dans l’arrondissement de Saint-Laurent, mais aucun coyote n'avait été localisé, précise la Ville.

Pas d'égoportraits, demande la Ville

« C’est une situation que l’on a bien en main et que l’on suit de très près », a assuré la mairesse de Montréal, Valérie Plante, au cours de la séance hebdomadaire du comité exécutif, mercredi matin.

« Je sais que certains aimeraient qu’on puisse seulement les éliminer, mais ça ne va pas régler la question, a-t-elle repris. Le coyote ne fonctionne pas de cette façon. Il va revenir, peut-être même se reproduire encore plus. »

La mairesse de Montréal a souligné une fois de plus que l'important, c'est de ne pas nourrir ni donner d'eau à ces coyotes. « Et surtout, on ne prend pas de selfies, a-t-elle clamé. On veut que le coyote demeure craintif par rapport à l'être humain. »

Pour obtenir des informations sur les coyotes ou faire un signalement, les Montréalais peuvent appeler la ligne info-coyotes au 438 872-COYO (2696).

Grand Montréal

Animaux