•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction des géodômes freinée au Mont-Saint-Joseph

La vue au sommet du mont Saint-Joseph à Carleton-sur-Mer

La vue au sommet du mont Saint-Joseph à Carleton-sur-Mer

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les travaux piétiennent sur le mont Saint-Joseph à Carleton-sur-Mer. Il n'y a toujours aucune trace des cinq géodomes qui devaient être construits cet été.

Un texte de Léa Beauchesne

Sur le site Internet de l'organisation, on peut lire que « [...] les journalistes et les médias curieux de les visiter à la fin de l'été 2018 » pourront le faire en contactant l'organisation.

La Corporation de gestion et de mise en valeur du Mont-Saint-Joseph, l'organisation qui pilote le projet, a pour le moment refusé de commenter le dossier.

Le frein majeur aux travaux est celui du zonage du terrain sur lequel doivent être construites ces habitations touristiques. Le terrain est zoné agricole et aucune construction ne peut donc y être ajoutée sans permission de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

Radio-Canada a appris que la Corporation a acheminé une demande à la CPTAQ afin de faire reconnaître un droit acquis d'activités commerciales sur le terrain.

L'exercice d'un droit acquis est par contre encadré par la Commission, qui déterminera s'il existe bel et bien un tel droit sur le lot en question. Selon la préposée aux renseignements à la CPTAQ, Élianne Brunet, cette activité doit être la même que celle excercée antérieurement. Il faudrait donc que le site ait déjà servi à la location d'hébergement.

La demande a été envoyée en mai dernier alors que la construction des dômes devaient plutôt débuter à ce moment. Si la Corporation essuie un refus de la part de la CPTAQ, elle pourra acheminer une demande d'autorisation pour y construire les dômes.

Chaque demande est traitée en trois à quatre mois, selon la préposée aux renseignements Élianne Brunet, ce qui retarderait forcément la construction au printemps 2019.

Une rencontre avec les partenaires financiers a eu lieu mardi après-midi afin de faire le point sur la situation.

La construction des géodômes s'inscrit dans un vaste plan de mise en valeur du mont Saint-Joseph. L'offre d'activités est déjà bonifiée depuis le lancement du projet, notamment grâce à l'ajout de sentiers de vélo de montagne. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !