•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement annule le projet pilote sur le revenu minimum garanti

La ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Lisa MacLeod.

La ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Lisa MacLeod, annonce une réforme de l'aide sociale en Ontario.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Lisa MacLeod a annoncé mardi la suppression progressive du projet pilote sur le revenu de base en Ontario.

Lors d'une conférence de presse à Queen's Park, elle a affirmé que cette initiative coûte trop cher et qu'elle n'est pas viable à long terme.

Près de 4000 personnes sont inscrites à ce programme à Thunder Bay, Lindsay, Hamilton, Brantford et dans le comté de Brant.

Lancé en avril 2017, il devait durer trois ans et évaluer l'efficacité d'un revenu de base versé aux personnes à très faible revenu.

Selon un modèle de crédit d'impôt, le projet pilote permettait aux participants de toucher jusqu'à 16 989 $ par an pour une personne seule et jusqu'à 24 027 $ par an pour un couple, moins 50 % de tout revenu perçu. Les personnes handicapées recevaient un supplément de 500 $ par mois.

Lisa MacLeod a également annoncé mardi une hausse de 1,5 % pour les bénéficiaires du programme Ontario au travail et ceux du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées à la place de la hausse de 3 % qui avait été promise par le gouvernement libéral précédent dans son dernier budget.

La ministre a affirmé que les mesures des libéraux dans le programme d'aide sociale avaient été prises à des fins politiques et non pas pour aider les gens.

Nous devons agir et ne pas nous contenter de laisser les gens simplement s'enliser dans la pauvreté, a-t-elle dit.

Nous allons suspendre le système de mesures disparates du gouvernement précédent et le remplacer par un système qui aide à stabiliser les personnes dans le besoin et à favoriser leur réussite, a-t-elle ajouté.

Lisa MacLeod s'est donné un délai de 100 jours pour développer et présenter une réforme de l'aide sociale aux Ontariens.

L'opposition officielle fustige

La chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Ontario, Andrea Horwath, déplore les changements annoncés par la ministre MacLeod.

La décision de Doug Ford de limiter l'augmentation prévue à l'aide sociale va faire mal aux Ontariens. Cette décision risque de pousser plus de gens dans la pauvreté.

Andrea Horwath, chef du NPD

Elle qualifie ces changements de répugnants.

Le Parti libéral de l'Ontario critique aussi la fin du projet pilote sur le revenu de base.

Le chef du Parti vert de l'Ontario, Mike Schreiner estime lui aussi que ces changements vont faire mal aux Ontariens à faible revenu.

Toronto

Pauvreté